Publicités

Etats-Unis: coupes sombres chez General Motors

Dans le Michigan, le Maryland, l’Ohio, près de Toronto au Canada, et même ailleurs sur d’autres continents, au total, sept nouveaux sites, usines de fabrication et d’assemblage, vont cesser leur production. L’objectif est d’économiser 6 milliards de dollars. Les managers devraient être particulièrement touchés.

Car General Motors n’arrive plus à vendre ses berlines traditionnelles, les marques Chevrolet, Cadillac et Buick. Le marché américain se contracte. La concurrence étrangère fait rage.

A cela s’ajoute le contexte international. La guerre commerciale menée par Donald Trump, les droits de douane sur l’acier importé. D’après le groupe de Detroit, c’est une perte d’un milliard de dollars. Avant lui, ses concurrents Ford et Fiat Chrysler avaient, eux aussi, réduit la voilure dans leur zone traditionnelle.

GM, comme l’appellent affectueusement les Américains, tant ce groupe a épousé depuis sa création en 1908 l’Histoire des Etats-Unis, avait subi la faillite il y a 10 ans, avant de renouer avec des bénéfices record.

Sa patronne Mary Barra promet de poursuivre la transition, certes longue et coûteuse, vers les véhicules électriques et autonomes, les nouveaux services de mobilité comme l’autopartage.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :