Publicités

Pas d’acheteur pour la planche de L’Etoile mystérieuse d’Hergé

Des enchères consacrées à la bande dessinée à Paris ont enregistré dimanche des ventes pour près de 1,3 million d’euros, mais la pièce phare, une planche originale de L’Étoile mystérieuse d’Hergé, n’a pas trouvé acquéreur, a indiqué la maison Artcurial.

La vente, au cours de laquelle 229 lots étaient mis aux enchères, dont des œuvres de Moebius, Hergé, Enki Bilal, Franquin ou Jean-Claude Mézières, a totalisé 1.299.460 euros, avec 77% de lots vendus, a précisé Artcurial. “La vente confirme que le marché de la bande dessinée continue d’être solide pour les pièces d’exception”, a souligné Eric Leroy, expert du département Bandes Dessinées d’Artcurial.

C’est le dessinateur Mœbius qui a eu le plus de succès, avec une planche représentant son héros Arzach chevauchant sa monture préhistorique, qui s’est vendue 114.400 euros, soit près de cinq fois son estimation (entre 20.000 et 25.000 euros). Une planche de La Foire aux Immortels d’Enki Bilal est quant à elle partie à 72.800 euros, au-dessus de son estimation (entre 50.000 et 60.000 euros).

Estimée entre 170.000 et 200.000 euros

En revanche, une planche originale de L’Étoile mystérieuse d’Hergé, le créateur de Tintin, n’a pas trouvé d’acheteur, le prix de réserve (prix minimum en-dessous duquel le lot ne peut pas être vendu), fixé à 170.000 euros, n’ayant pas été atteint. Cette copie dite “de sécurité”, réalisée par Hergé en 1941/1942, était estimée entre 170.000 et 200.000 euros.

La planche (36,30 cm x 46,40 cm), réalisée à l’encre de Chine sur papier, représente Tintin et le capitaine Haddock à bord de l’Aurore, le navire qui vogue sur l’océan vers l’Étoile mystérieuse, au moment de passer à table puis alors qu’une tempête se lève et que les savants invités à la table du capitaine se sentent mal. 

Une vente perturbée par la manifestation des “gilets jaunes”

D’autres pièces liées à Tintin ont en revanche trouvé preneurs, dont un carton d’invitation, encre de Chine et aquarelle, réalisé en 1968 pour le 20e anniversaire du journal Tintin. Édité à seulement 100 exemplaires et signé de la main d’Hergé, il s’est vendu à 72.800 euros, soit bien au-dessus de son estimation (entre 25.000 et 35.000 euros).

Hergé détient la plupart des records de vente pour des originaux de BD. Le dessin de la double page de garde des albums de Tintin a ainsi été vendu plus de 2,6 millions d’euros en mai 2014 chez Artcurial. En raison de la manifestation des “gilets jaunes” sur les Champs-Elysées, avenue sur laquelle se trouve Artcurial, cette vente initialement prévue samedi après-midi avait été repoussée de 24h.


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :