Publicités

DIRECT. Emmanuel Macron annonce un “débat national” sur la transition écologique et souhaite que des “gilets jaunes” y prennent part

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

11h34 : “Les conséquences de la transition écologique ne peuvent pas être traitées à part, il faut les mettre au centre.”

11h31 : Emmanuel Macron estime qu’il faut mieux expliquer comment changer sa voiture, sa chaudière… que ce soit une “réalité tangible”.

11h30 : “J’entends la colère qui a sa part de légitimité de nos concitoyens. Dans les trois mois à venir, il faut nous rendre concrètes les méthodes d’accompagnement.”

11h30 : “Nous devons pour chacun de nos concitoyens apporter des réponses concrètes : c’est ce que j’attends des trois mois à venir.”

11h34 : “Je souhaite que les représentants des ‘gilets jaunes’ puissent y prendre part.”

11h24 : #MACRON “Dans les trois mois qui viennent, je souhaite un débat national qui puisse s’inscrire dans les territoires.”

11h24 : “Une crainte s’est exprimée, celle d’être laissé pour compte. Je comprends cette crainte, je ne peux que la partager.”

11h21 : “Je refuse que la transition écologique accentue les inégalités entre les territoires.”

11h18 : “Réduire la part du nucléaire, ce n’est pas renoncer au nucléaire.”

11h19 : “Je ne veux pas que nous nous précipitions à fermer des centrales si c’est pour importer de l’énergie moins bien produite que chez nous.”

11h15 : Emmanuel Macron se réengage sur une part du nucléaire ramenée à 50% en 2035.

11h15 : Le nucléaire nous permet de bénéficier d’une énergie à bas coût et décarbonnée.”

11h13 : 7 à 8 milliards d’euros seront consacrés aux énergies renouvelables, assure le président de la République.

11h12 : “A l’horizon 2030, l’évolution du parc éolien terrestre sera triplé, la part des panneaux photovoltaïques sera multplié par cinq. Nous développerons aussi l’éolien en mer.”

11h10 : Le chef de l’Etat évoque des solutions “concrètes”. Il met ainsi en avant la méthanisation.

11h09 : Emmanuel Macron estime qu’il faut cesser de produire des énergies fossiles, rappelant la volonté de fermer des centrales à charbon d’ici 2022.

11h07 : “Il nous faut aller plus vite au renouvellement des équipements, comme les chaudières au fioul.”

11h06 : Emmanuel Macron souhaite également le développement des voitures électriques. Il appelle aussi à une meilleure isolation des bâtiments existants.

11h08 : “Il ne faut pas faire croire qu’il s’agirait de rester chez soi. Mais nous souhaitons construire de nouvelles formes de déplacement avec les transports en commun, le covoiturage.”

11h04 : “Chacun doit jouer son rôle”, clame le président

11h03 : “Le prix du plein d’essence dépend essentiellement aujourd’hui des décisions de la Russie, de l’Arabie saoudite ou de l’Iran.”

11h03 : Pour Emmanuel Macron, tous les politiques “ont leur part de responsabilité”.

11h02 : “Nous devons sortir des énergies fossiles, nous devons passer d’une France où 75% de l’énergie consommée est d’origine fossile à 2050 à une production et consommation totalement décarbonnée.”

11h00 : “Qui vit dans des passoires thermiques ? Nos concitoyens les plus modestes.”

10h59 : “On présente aujourd’hui la facture de 40 ans de petites décisions et d’arrangements.”

10h57 : “On ne peut pas confronter des avis sur des fausses informations et des contre-vérités.”

10h58 : “On ne peut pas le lundi être pour l’environnement et le mardi contre la hausse du prix du carburant.”

10h54 : “Je ne confonds pas les casseurs et les concitoyens qui manifestent.”

10h54 : “Depuis plusieurs semaines, un mouvement de contestation a grandi dans le pays. Il a donné lieu à des violences inacceptables.”

10h52 : “La question climatique créé pour l’humanité toute entière une situation d’urgence.”

10h52 : Les annonces d’Emmanuel Macron vous font réagir ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous les partager dans les commentaires. Nous en relayerons certaines sur le canal 27 de la TNT.

10h52 : Suivez en direct le discours d’Emmanuel Macron sur franceinfo.

10h39 : Du retard dans l’allocution du président ?

10h33 : Des “gilets jaunes” sont encore mobilisés, ce matin, dans le département de la Somme, rapporte France Bleu Picardie. Certains manifestent notamment à Amiens, devant le centre des impôts.

10h24 : Le discours d’Emmanuel Macron sera à suivre en direct sur le canal 27 de la TNT et ici même dans ce direct.

10h24 : Sur quelle chaîne Macron fait il son discours ? Merci.

10h21 : Pour compléter ma réponse précédente, je vous propose de lire cet article sur le profil des huit porte-parole des “gilets jaunes”.

10h41 : @anonyme : Je dois vous avouer que ce n’est pas très clair. Julien Terrier, l’un des huit nouveaux porte-parole des “gilets jaunes” a expliqué, hier sur BFMTV, que “des représentants des régions” s’étaient réunis par visio-conéfrence. “Des volontaires se sont mis en avant et un vote a été organisé au sein de ces représentants”, a-t-il précisé. Mais en effet, localement, beaucoup de manifestants n’apprécient pas cette initiative et ne reconnaissent pas la légitimité des représentants, comme ils nous l’ont expliqué.

10h14 : Les gilets jaunes n’ont pas l’air d’accord sur leurs huit ” représentants”. Comment ont ils été choisis ? Merci.

10h06 : Franceinfo canal 27 vous propose une émission spéciale à l’occasion de la prise de parole d’Emmanuel Macron. C’est à suivre en direct ici.

09h33 : Emmanuel Macron doit prendre la parole à 10h30. Sa prise de parole sera à suivre en direct dans ce direct. Il doit présenter son plan pour une transition écologique “acceptable”.

09h33 : A quelle heure E. Macron doit-il faire ses annonces ?

09h23 : “Je n’étais pas venue pour casser, j’étais venue pour faire des vidéos et montrer ce qu’il se passait à Paris. J’ai été attrapée par les cheveux, je me suis presque vue mourir ce jour-là, j’ai vraiment besoin de rentrer et de voir mon garçon maintenant s’il vous plaît.”

Originaire du Vaucluse, Iana R. est mère célibataire d’un petit garçon. Elle s’est fait interpeller avec deux pierres, une bombe aérosol de peinture noire et du sérum physiologique sur elle. Elle fait partie des comparutions immédiates auxquelles nous avons assisté hier.

09h19 : “C’est la première fois de ma vie que je manifeste, je n’ai pas pensé à vider mon sac. Mais je comprends que ce que j’avais peut laisser penser que je voulais casser.”

Reconverti en conseiller fiscal en Suisse, Tiphaine J. était jugé, hier en comparution immédiate. Âgé de 26 ans, il gagne environ 8 000 euros par mois. Il a été interpellé près des Champs-Elysées avec un sac rempli d’objets suspects : un couteau Opinel, une matraque, une sangle élastique et plusieurs clous, comme on le raconte ici.

08h50 : Vingt personnes ont été présentées, hier, devant le tribunal de Paris en comparution immédiate après les violences survenues samedi lors du rassemblement parisien des “gilets jaunes”. Nos journalistes Margaux Duguet et Elise Lambert y étaient. Voici leur compte-rendu d’audience.

08h39 : “En l’état actuel”, le gouvernement ne recevra pas les huit représentants des “gilets jaunes”, confirme Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, sur franceinfo.

08h37 : Des blocages ou des barrages filtrants se poursuivent, aujourd’hui, pour le 11e jour consécutif. On fait le point sur la situation région par région.

08h20 : “Il fallait passer sur BFM pour se faire remarquer ?” Au bout du fil, Alexandre Compère ne cache pas sa colère. “Gilet jaune” de la première heure, le Drômois n’apprécie que moyennement la création d’une délégation de huit communicants officiels chargée d’entrer en contact avec le gouvernement et l’Elysée. “On a l’impression qu’ils font ça dans notre dos. Ce n’est pas très agréable. Ils la jouent perso. Pour qui se prennent-ils ?”, m’a-t-il expliqué.

Des \"gilets jaunes\" dans les rues de Rochefort (Charente-Maritime), le 24 novembre 2018.

(XAVIER LEOTY / AFP)

08h16 : Bonjour, ça bloque aussi côté Toulouse Nord. Personnellement ça me rajoute plusieurs heures de transport par semaine. Je ne comprends pas les gilets jaunes qui gènent les travailleurs..Je ne comprnds pas nos élus non plus qui sont absents 🙁


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :