Publicités

Ukraine : le Parlement vote la loi martiale pour 30 jours

C’est une première depuis 1991. Cette loi va permettre aux autorités, pendant un mois, de mobiliser les citoyens, de réguler les médias et de limiter des rassemblements publics. 

La séance a été houleuse. Le Parlement ukrainien a voté, lundi 26 novembre, l’introduction de la loi martiale dans certaines régions frontalières du pays pour 30 jours. Le projet de loi ad hoc a été aprouvé par 276 députés, dans un contexte de forte tension avec la Russie. Dimanche soir, des bateaux russes se sont emparés de trois navires militaires ukrainiens, après leur avoir tiré dessus, faisant une vingtaine de prisonniers et des blessés, dans le détroit de Kertch, qui relie la mer Noire à la mer d’Azov.

La loi martiale votée par le Parlement ukrainien va permettre aux autorités, pendant un mois, de mobiliser les citoyens, de réguler les médias et de limiter des rassemblements publics. Le pouvoir assure qu’il ne procédera à la restriction des libertés civiques qu’en cas d’“une agression terrestre russe”.

Cette décision, sans précédent depuis l’indépendance de cette ex-république soviétique en 1991, a été prise à l’initiative du président ukrainien. Petro Porochenko l’a justifiée par un risque accru d’une offensive terrestre russe. “Dès que le soldat russe franchit notre frontière, je ne perdrai pas une seconde pour protéger notre pays”, a-t-il renchéri devant les députés avant le vote.

Face à la résistance de parlementaires, le chef de l’Etat a dû modifier certaines dispositions de son projet de loi, notamment en réduisant sa durée de 60 à 30 jours afin qu’il n’entrave pas la campagne électorale pour la présidentielle, qui doit débuter le 31 décembre. Par un vote séparé, les députés ont par ailleurs formellement fixé la date de la présidentielle au 31 mars 2019.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :