Publicités

DIRECT. “Gilets jaunes” : moins de 7 000 personnes mobilisées à 14 heures, contre 12 000 mardi à 17 heures

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

11h11 : Annick Girardin annonce également une enveloppe d’1,5 million d’euros pour le milieu associatif.

11h07 : “La Réunion doit reprendre une vie normale car nous sommes en train de détruire la vie économique locale.”

Annick Girardin discute en ce moment avec une délégation de “gilets jaunes” à la préfecture. La ministre demande la levée des barrages routiers.

10h48 : Bonjour , le ministère de l’Intérieur fait état de chiffres en baisse. Néanmoins, la contestation continue. Des barrages filtrants ont été mis en place, ce matin, en Bretagne, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Normandie ou encore en Auvergne. Retrouvez d’ailleurs dans cet article, les blocages région par région.

10h48 : Bonjour franceinfo, est-ce que les gilets jaunes sont encore mobilisés ?

11h09 : Dans les Bouches-du-Rhône, le péage de Pas de Trets sur l’autoroute A52 est “neutralisé”, rapporte France Bleu Provence. Les manifestants laissent passer gratuitement les automobilistes. Sur l’autoroute A8, le péage de la Barque est occupé. A Manosque, au nord d’Aix-en-Provence, des “gilets jaunes” filtrent les voitures. Un péage est aussi fermé sur l’autoroute A51.

11h08 : A La Réunion, la Ministre des Outre-mer Annick Girardin annonce à la délégation des gilets jaunes la mise en place d’un site internet sur la transparence des prix, relaie Réunion la 1ère.

10h17 : Mardi à 17 heures, plus de 12 000 manifestants et près de 500 points d’actions ont été recensés, contre plus de 16 000 manifestants et plus de 800 points d’actions, lundi à 17 heures.

10h15 : es actions des “gilets jaunes” sont en baisse entre lundi et mardi, selon le ministère de l’Intérieur.

09h46 : “Il faut beaucoup de monde dans la rue samedi”, a réagi Philippe Martinez, ce matin sur franceinfo. Le secrétaire général de la CGT demande au gouvernement une hausse importante pour porter le salaire minimum à 1 800 euros.

09h14 : Ségolène Royal, ex-candidate à la présidentielle en 2007 et ancienne ministre de l’Ecologie, s’est montrée critique, ce matin, sur France Inter, à propos de la politique du gouvernement sur l’écologie. “On n’a pas le droit de semer le désordre avec des décisions qui mettent les Français en rage !” a-t-elle déclaré.

08h56 : Interrogé sur BFMTV sur une éventuelle hausse du smic, Edouard Philippe affirme qu’il y aura une “revalorisation légale”, mais pas de coup de pouce.

08h44 : “Si une délégation de gilets jaunes souhaite être reçue, je le ferai”, affirme le Premier ministre, ce matin, sur BFMTV. Hier, deux porte-parole sur les huit invités ont été reçus par le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

08h45 : Edouard Philippe annonce être prêt à recevoir une délégation de “gilets jaunes”.

09h39 : “Cette réflexion, qui doit durer trois mois, doit être très territorialisée. L’idée est de trouver des méthodes concrètes d’accompagnement.”

Edouard Philippe, invité de BFMTV, revient sur la grande concertation annoncée par Emmanuel Macron, hier.

08h34 : “On ne revient pas sur le principe de la trajectoire carbone, mais on ne fait pas la double peine. Si dans l’année, il y a un envol de la matière première, on peut revenir sur le niveau de la taxe fixé au 1er janvier de l’année en cours.”

08h37 : Le Premier ministre Edouard Philippe, invité de BFMTV, confirme que les taxes sur le carburant augmenteront bien au 1er janvier comme prévu.

09h37 : “Je la trouve courageuse d’être venue jusqu’à nous, parce que ça n’est pas évident. Elle était très attendue, après, tout ne va pas être réglé aujourd’hui. On est là pour entendre ce qu’elle a à dire, mais on est aussi là pour qu’elle nous entende, nous.”

La ministre des Outre-mer Annick Girardin écoute les doléances des “gilets jaunes” sur le barrage de Gillot, à La Réunion, au 12e jour de blocage.

08h16 : Bonjour @anonyme, une hausse de la taxe carbone est en effet prévue en janvier. Ce prélèvement pèse sur les produits énergétiques en fonction de leur émission de CO2, comme on vous l’explique ici. Cette contribution passera de 44,60 euros la tonne de CO2 à 55 euros au 1er janvier 2019. Résultat, l’an prochain, les taxes sur le gazole augmenteront de 6,5 centimes par litre, dont 2,6 centimes de rattrapage par rapport à la fiscalité de l’essence, et celles sur l’essence de 2,9 centimes.

08h10 : Bonjour, pouvez-nous préciser dans le détail la hausse du prix du carburant prévue en janvier ?

08h06 : “Emmanuel Macron avait la possibilité de retirer les taxes et de remettre à plat les choses. On ne peut pas dire à la fois que la méthode a été mauvaise et continuer comme si de rien était.”

Ségolène Royal, invitée de France Inter, estime qu’Emmanuel Macron “reste au milieu du gué.”

07h51 : “Il faut urgemment baisser les impôts. L’écologie est utilisée comme un prétexte par le gouvernement pour faire des choix industriels hasardeux.”

Nicolas Bay est invité des “4 Vérités” sur France 2. Il soutient la manifestation des “gilets jaunes” samedi sur les Champs-Elysées.

07h39 : Annick Girardin s’est directement rendue sur le barrage de Gillot pour discuter avec les “gilets jaunes”, relaie Réunion la 1ere.

07h34 : 76% des Français estiment que les mesures annoncées par le chef de l’Etat sont insuffisantes, selon le premier sondage réalisé par Opinionway pour RTL, LCI et Le Figaro après l’intervention du président. Selon l’enquête, 78% des Français réclament l’annulation pure et simple des hausses de taxes sur le carburant prévues en janvier prochain.

07h27 : La ministre des Outre-mer est arrivée à La Réunion, où elle a prononcé un rapide discours. Annick Girardin a évoqué les problèmes de “la vie chère” et le “ras-le-bol général” mais a aussi parlé des personnes qui “souffrent des blocages”. Elle appelle tout le monde à “se mettre autour de la table”.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :