Publicités

Homosexuel piégé par Hanouna : l’association Le Refuge avait tout inventé

C’était un « sketch » qui avait fait beaucoup parler. Cyril Hanouna, ne lésinant pas sur les clichés homophobes, avait piégé des hommes à l’antenne de C8 en mai dernier. Une séquence qui avait provoqué un tollé. Au lendemain de l’émission, Nicolas Noguier, président de l’association Le Refuge, qui soutient les jeunes victimes d’homophobie grâce à des centres d’appels ou des offres d’hébergement temporaire, avait annoncé avoir recueilli l’appel de détresse de l’un des jeunes hommes piégés. « Un jeune garçon indiquant s’être fait piéger par Cyril Hanouna a bien contacté notre dispositif d’écoute le vendredi 19 mai 2017 à 3 h 26 du matin et le mardi 23 mai 2017 à 14 h 48. Notre premier écoutant a eu un jeune homme en pleurs »,  écrivait alors Nicolas Noguier sur Facebook. Mais tout était faux, révèle L’Express .

Lire aussi C8 : très cher Hanouna

C’est l’avocat de l’association et de son président qui l’annonce à l’hebdomadaire : «  Il n’y a jamais eu d’appel de détresse et il n’y a pas d’adolescent victime. » La défense, lors d’une audience relative à la plainte pour diffamation déposée par Cyril Hanouna qui doit avoir lieu le 24 mai 2019, devrait plaider qu’« un bénévole, pris dans la folie qui a succédé à la diffusion de la séquence, a inventé un appel au secours qui n’existait pas ».

45 000 signalements au CSA

La séquence de Touche pas à mon poste avait provoqué plus de 45 000 signalements au CSA pour son caractère homophobe. La chaîne avait écopé d’une amende de 3 millions d’euros de la part de l’organisme de régulation, elle a déposé un recours pas encore instruit, et de nombreux annonceurs s’étaient retirés. Cyril Hanouna avait reconnu être « allé trop loin ».

Lire aussi À quoi sert le CSA ?


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :