Publicités

Automobile: vers des taxes de 25% sur les voitures importées aux Etats-Unis?

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

Ce serait une escalade sérieuse dans le conflit commercial qui oppose les Etats-Unis au reste du monde. Dans un tweet publié mercredi 28 novembre 2018, le président américain estime que si les voitures importées étaient taxées à 25%, General Motors ne fermerait pas ses usines. Le constructeur a annoncé en début de semaine un plan social qui prévoit la suppression de près de 15 000 emplois aux Etats-Unis. Cela a suscité la colère de Donald Trump, qui avait promis de relancer ce secteur.

Dans sa série de tweets, mercredi, le président a rappelé qu’une taxe existe depuis longtemps sur les camionnettes importées, et qu’elle a protégé la production américaine de pick-up. « Le président a un grand pouvoir sur cette question », ajoute-t-il, laissant planer la menace d’une décision unilatérale et rapide de la Maison Blanche. Les élus du Congrès ont déjà fait part de leur hostilité à l’instauration de telles taxes. Inquiets des décisions intempestives de l’hôte du Bureau ovale, certains législateurs ont même évoqué la possibilité de limiter le pouvoir présidentiel sur l’imposition de droits de douane.

►À relire : Le torchon brûle entre Donald Trump et General Motors


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :