Publicités

Climat: 2018, une des années les plus chaudes jamais enregistrées

Dans sa déclaration provisoire sur l’état du climat mondial, l’agence onusienne insiste, quelques jours avant l’ouverture du sommet sur le climat COP 24, sur l’urgence à agir.

« Il faut le marteler encore et encore : nous sommes la première génération à bien comprendre les changements climatiques et la dernière à pouvoir en contrer les conséquences », a insisté le secrétaire général de l’Organisation météorologique mondiale Petteri Taalas.

Selon l’OMM, nous avons connu les 20 années les plus chaudes jamais enregistrées au cours des 22 dernières années. Et les quatre dernières années caracolent en tête de liste. Autrement dit, la tendance au réchauffement de la Terre sur le long terme est désormais « évidente ».

Pire, la température risque d’augmenter de 3 à 5 dégrés d’ici à la fin du siècle, puisque les concentrations de gaz à effet de serre vont de record en record.

Et ce réchauffement climatique a des conséquences : élévation du niveau de la mer, acidification des océans, fonte des banquises et des glaciers, cyclones particulièrement violents et chaleurs et sécheresses exceptionnelles entraînant des feux dévastateurs comme en Californie et en Scandinavie

Mais selon l’OMM, il est encore possible de limiter le réchauffement à 1,5 degré, comme prévu dans l’accord de Paris. Pour cela, il faut néanmoins changer notre mode de vie, répètent les experts.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :