Publicités

DIRECT. “Gilets jaunes” : les Champs-Elysées seront réservés aux piétons samedi, avec des “contrôles systématiques”, annonce le ministre de l’Intérieur

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

19h50 : Interrogé sur le fait de savoir si les “gilets jaunes” seraient autorisés ou non à se rendre sur les Champs-Elysées, Christophe Castaner a laissé entendre que oui. Il a précisé que l’avenue serait fermée “hermétiquement” à la circulation automobile. Des fouilles de sacs et des contrôles d’identité “systématiques” seront réalisés pour pénétrer sur l’avenue.

19h43 : Les Champs-Elysées seront fermés à la circulation samedi, avec des contrôles systématiques pour les piétons, annonce Christophe Castaner sur France 3.

19h54 : Nous vous en parlions un peu plus tôt dans ce direct : François Hollande a rencontré des “gilets jaunes” en marge d’un déplacement privé en Ardèche. “Macron doit répondre devant le pays”, a-t-il déclaré, les incitant à “continuer à prendre la parole”. Résumé de sa visite dans notre article.

(JC TARDIVON / MAXPPP)

19h05 : Comme nous vous le disions il y a quelques minutes, Patrick de Perglas, “gilet jaune” en grève de la faim depuis onze jours, a été reçu par Edouard Philippe. “Je lui ai dit que si on continuait comme ça on va au drame, à une nouvelle révolution”, a-t-il confié au micro à franceinfo après le rendez-vous. Voici sa réaction en vidéo.

18h49 : Cette déclaration de manifestation sur les Champs-Elysées émane du collectif Banlieues pour gilets jaunes.

18h31 : Une déclaration est parvenue à la préfecture de police pour l’organisation d’un rassemblement samedi sur les Champs-Elysées, selon les informations de France 3.

18h29 : Quelque 130 000 bénévoles des Banques alimentaires s’activent pour organiser trois jours de grande collecte nationale. Leur signe distinctif ? Un gilet orange. Le responsable des Banques alimentaire demande aux “gilets jaunes” de ne pas bloquer les “gilets orange”. Plus d’infos dans notre article.

(ELIOT BLONDET / AFP)

18h05 : Patrick de Perglas, “gilet jaune” en grève de la faim, a été reçu par Edouard Philippe. Il dit sur franceinfo avoir été reçu par le Premier ministre pendant 40 minutes.

(FRANCEINFO)

17h31 : François Hollande doit rencontrer d’autres “gilets jaunes”, demain, à Montauban (Tarn-et-Garonne). Son entourage l’a indiqué à l’AFP.

17h16 : “Quelque chose me pousse à aller voir le président, lui parler afin d’éviter une catastrophe.

Parti de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) à pied pour rencontrer le président de la République, Patrick de Perglas a trouvé porte close. “Ça aurait été autre part, dans un autre pays, un messager qui fait 350 kilomètres à pied… Un roi, je pense, aurait reçu le messager pour l’écouter, a estimé, hier, dans “C à Vous”, sur France 5, ce gilet jaune en grève de la faim.

(FRANCE 5)

16h58 : Il sait de quoi il parle ? Il n’aurait pas été président, lui ?

16h56 : Quel culot… il se dédouane entièrement de sa responsabilité de la situation !! Honteux !

16h55 : Et Hollande qui fait sa campagne électorale avec un opportunisme inouï !

16h56 : Vous êtes nombreux à réagir en apprenant que François Hollande a discuté avec des “gilets jaunes” en Ardèche.

16h48 : Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, sera tout à l’heure l’invité du “19/20” de France 3. Il sera interrogé par Carole Gaessler.

16h44 : François Hollande est allé à la rencontre de “gilets jaunes” à Antraigues (Ardèche). “Il faut continuer à prendre la parole et faire que ça puisse déboucher, parce qu’il faut que ça débouche”, dit l’ancien président, rapporte France Bleu Drôme Ardèche.

16h00 : Outre les revendications formulées par les “gilets jaunes”, nous vous invitons à faire un tour d’horizon de leurs griefs et demandes à travers les inscriptions sur leurs gilets. Voici notre diaporama.


(MAXPPP)


(MAXPPP)


(MAXPPP)

15h40 : A quoi ressemblera la nouvelle manifestation des “gilets jaunes” samedi ? Notre journaliste Raphaël Godet a interrogé l’un des porte-parole du mouvement, Eric Drouet. “On veut être au plus près de l’Elysée pour la symbolique que cela représente, donc les Champs-Elysées, c’est idéal”, a expliqué ce dernier.

15h32 : “D’un côté les petites boîtes sont impactées directement par la hausse des carburants, près de 90% d’entre elles nous disent qu’elles sont impactées, et de l’autre côté il y a une très forte crainte sur l’impact économique que peut représenter le mouvement des ‘Gilets jaunes.”

Le secrétaire général de la CPME s’est exprimé face à des journalistes à l’issue d’une rencontre avec Edouard Philippe. Il s’est entretenu avec le Premier ministre afin de préparer la “grande concertation” sur la transition écologique et sociale promise par Emmanuel Macron.

15h30 : “Les PME aujourd’hui sont un peu prises en tenaille.” Le secrétaire général de la CPME (confédération des petites et moyennes entreprises) exprime son inquiétude quant à l’impact économique du mouvement des “Gilets jaunes” sur leur chiffre d’affaires à l’approche de la période “cruciale” des fêtes de Noël.

14h48 : “Il n’est pas acceptable de faire obstacle au fonctionnement de la police municipale ou de la police nationale chargées d’assurer la sécurité de nos concitoyens, ni d’empêcher le bon fonctionnement des services publics.”

Le préfet de l’Eure réagit après les déclarations du maire (Les Républicains) d’Evreux, Guy Lefrand, qui invite des “gilets jaunes” à bloquer la préfecture ou la police municipale.

14h45 : Le maire (Les Républicains) d’Evreux, Guy Lefrand, a invité dans une vidéo des “gilets jaunes” à bloquer la préfecture ou la police municipale. “Le préfet de l’Eure a pris connaissance avec stupéfaction des propos de Guy Lefrand, propos qui ne correspondent pas à la qualité habituelle des relations entretenues par le maire et le préfet”, indique la préfecture dans un communiqué.

13h56 : Un journaliste de BFM Paris qui avait diffusé une information erronée à l’antenne, dimanche, a porté plainte pour “menaces” et “harcèlements”. Barthélémy Bolo avait désigné, à tort, une zone de chantier des Champs-Elysées, comme étant une conséquence d’un dépavage lors de la manifestation des “gilets jaunes”. “J’ai fait une erreur et je la reconnais volontiers. Il y a eu des pavés enlevés, mais pas autant”, s’était excusé le journaliste sur Twitter.

13h46 : “Le centre de Paris ressemble à une zone de guerre.” CNN, Fox News, Deutsche Welle ou encore Al Jazeera ont suivi et commenté la manifestation des “gilets jaunes” à Paris, le 24 novembre. Voici comment des médias étrangers ont parlé de cette mobilisation et des incidents qui ont suivi.

(FRANCEINFO)

13h23 : Faux ! J’ai mis mon gilet à 10h55 et personne ne m’a compté (à moins que nous ne soyons autrement surveillé cf: 1984) 😁

13h23 : J’adore la fin du chiffre annoncé “77”… Pas un de plus ni de moins… 😂

13h24 : Dans les commentaires, vous ironisez sur le nombre de “gilets jaunes” mobilisés en France à 11 heures. Ils étaient très exactement 3 577, a affirmé tout à l’heure le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

13h13 : La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a fait une série d’annonces à La Réunion. Sont-elles nouvelles ? La Réunion 1ère les a épluchées une à une. Conclusion : ces annonces n’en sont pas vraiment.

(RICHARD BOUHET / AFP)

12h51 : Finalement, le ministre de l’Intérieur n’a pas dit un seul mot sur la mobilisation de samedi. Il a principalement pris la parole pour remercier les forces de l’ordre et les assurer du soutien total du gouvernement.

12h50 : “Je suis fier d’être votre chef”, a répété Christophe Castaner aux forces de l’ordre, sur un ton très solennel.

12h46 : “Il n’y a pas de liberté sans ordre public”, martèle Christophe Castaner, comme il le fait depuis le début de la mobilisation.

12h42 : A 11 heures, 3 577 “gilets jaunes” sont mobilisés en France, selon le ministre de l’Intérieur.

12h39 : Christophe Castaner s’exprime. Il commence par remercier les forces de l’ordre pour leur engagement.

(FRANCEINFO)

12h35 : Le ministre de l’Intérieur doit prendre la parole d’un instant à l’autre pour faire un point sur la mobilisation de samedi. Vous pouvez le regarder en direct par ici et sur le canal 27 de la TNT.

11h56 : Le journaliste de BFMTV Barthelemy Bolo a porté plainte, hier, dans un commissariat à Paris pour “menace” et “harcèlement”. Il s’était trompé en désignant une zone de chantier comme les conséquences d’un dépavage des “gilets jaunes”. Il a ensuite reconnu son erreur, mais il fait l’objet de menaces et d’insultes sur les réseaux sociaux

11h22 : Bonjour @anonyme, 25 barrages ont été installés sur l’ensemble de l’île, relaie Réunion la 1ere. Après s’être entretenu avec une délégation de “gilets jaunes” en sous-préfecture, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, rencontre des agriculteurs.

11h21 : Quid de la situation à La Réunion ?

11h21 : Zéro SDF, retraites, salaire maximum… Découvrez, dans cet article, la liste d’une quarantaine de revendications envoyée par les “gilets jaunes” aux médias.

10h55 : Contactée par franceinfo, la préfecture précise qu’une manifestation de Madeleine à République a été déclarée, ainsi qu’un rassemblement à République. Mais aucun horaire n’a été communiqué.

10h52 : Dans un communiqué, le ministère précise que seules deux demandes de manifestations ont été déposées à la préfecture de police de Paris. Mais aucune de ces demandes ne concerne les Champs-Elysées.

11h21 : Aucune manifestation n’a été pour l’instant déclarée sur les Champs-Elysées samedi, annonce le ministère de l’Intérieur.

11h20 : L’entrée du personnel de la sous-préfecture de Mulhouse (Haut-Rhin) a été cadenassée par une trentaine de “gilets jaunes”, ce matin entre 6h30 et 7h15, d’après des informations de France Bleu Alsace. Le sous-préfet est venu dialoguer avec les manifestants, qui ont accepté la réouverture de la porte.

10h20 : “Il y a des votes sur les réseaux sociaux pour désigner des représentants localement, et dans chaque grande région, pour qu’on ne soit pas 150 dans le bureau du Premier ministre. Mais ça ne sera pas effectif avant la semaine prochaine”

Eric Drouet a précisé à franceinfo que la nomination des représentants de région est en cours.

10h20 : “IIs [le gouvernement] ont la liste de nos revendications, c’est à eux de bosser. Je ne vois pas à quoi va servir ce nouveau rendez-vous. A mon avis, c’est juste pour apaiser la colère.”

Eric Drouet a expliqué à franceinfo vouloir “attendre qu’une délégation de représentants de région soit formée pour aller avec eux rencontrer le Premier ministre”.

10h19 : Eric Drouet, l’un des porte-parole des “gilets jaunes” et interlocuteur du gouvernement, a annoncé sur Facebook qu’il ne souhaitait pas être reçu par Edouard Philippe et François de Rugy, demain, à Matignon.

(JACQUES DEMARTHON / AFP)

10h04 : Des blocages ou des barrages filtrants se poursuivent, aujourd’hui, pour le 13e jour consécutif .Voici le point sur les blocages et barrages filtrants.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :