Publicités

“Gilets jaunes” : menacé et harcelé à cause d’une erreur à l’antenne, un journaliste de BFMTV porte plainte

“J’ai fait une erreur et je la reconnais volontiers”, avait tweeté le journaliste, lundi matin. Il avait désigné, à tort, une zone de chantier comme étant la conséquence de dégradations commises par les “gilets jaunes” sur les Champs-Elysées.

Il se dit menacé et insulté sur les réseaux sociaux. Un journaliste de BFM Paris qui avait diffusé une information erronée à l’antenne, dimanche, a porté plainte pour “menaces” et “harcèlements”, mercredi 28 novembre, à Paris, a indiqué la chaîne à franceinfo, jeudi.

Barthélémy Bolo, qui a réalisé plusieurs duplex pour les chaînes BFMTV et BFM Paris dès 6 heures du matin samedi, avait désigné, à tort, une zone de chantier des Champs-Elysées, comme étant une conséquence d’un dépavage lors de la manifestation des “gilets jaunes”. Il s’agissait en réalité d’une piste cyclable en construction, comme le souligne Libération.

“J’ai fait une erreur et je la reconnais volontiers”, avait tweeté le journaliste, dès lundi matin. Il avait précisé que, si certains pavés avaient bien été retirés par des manifestants, ce n’était pas le cas de toutes les pierres de la zone filmée.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :