Publicités

A Paris, Montreuil ou Dijon, des lycéens reproduisent l’interpellation de 151 adolescents à Mantes-la-Jolie

Les images de ces arrestations, montrant des adolescents à genoux, ont provoqué l’indignation, jeudi.

A genoux, mains sur la tête. La vidéo de l’arrestation de 151 adolescents en marge du blocus d’un lycée à Mantes-la-Jolie (Yvelines), jeudi 6 décembre, a provoqué l’indignation de la gauche et mené à l’ouverture d’une enquête par le Défenseur des droits. Des lycéens ont rejoué la scène lors d’une manifestation place de la République, à Paris, vendredi 7 décembre.

Selon des messages postés sur les réseaux sociaux, des scènes similaires ont été observées à Montreuil (Seine-Saint-Denis) et à Dijon (Côte-d’Or). “En se mettant à genoux, on apporte notre soutien, on montre qu’on n’est pas d’accord avec ça. On ne peut pas mettre plein de lycéens à genoux les mains derrière la tête comme s’ils étaient tous coupables”, explique une lycéenne dijonnaise à France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

Le préfet de la Côte-d’Or a dénoncé sur Twitter une “mise en scène des manifestants place du 30-Octobre” et “condamné une provocation tout à fait inappropriée à l’heure où les forces de l’ordre font face à des attaques d’une violence inacceptable”.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :