Publicités

Lille : “Il m’a mis un couteau sous la gorge”, raconte une lycéenne agressée par un parent d’élève lors d’un blocus

Elle fait partie de ces indignés de la première heure. Amel Guerraichi-Lamotte, en terminale au Lycée international Montebello, se mobilise depuis le premier jour des manifestations lycéennes, lundi 3 décembre.

L’établissement est bloqué par ses élèves depuis près d’une semaine, seul moyen de se faire entendre selon eux. Seulement, ce mode d’action n’est pas du goût de tous, surtout chez les parents d’élèves. Et c’est par l’un d’entre eux qu’Amel s’est fait agresser devant les grilles de son lycée, au premier jour de la contestation.

“Tu es sûre que tu veux m’en empêcher ?”

“Il avait pris un couteau pour couper le scotch qu’on avait mis pour fermer la grille. Je me suis interposée pour qu’il arrête, et là il m’a mis le couteau sous la gorge en me demandant : « Tu es sûre que tu veux m’en empêcher ? »”, témoigne-t-elle.

Des surveillants de l’établissement et d’autres élèves se sont rapidement interposés et ont éloigné l’individu. Depuis, Amel a reçu des excuses de son agresseur. Pas suffisant selon elle.
 

  • Mobilisation des lycéens : 47 interpellations suite à des incidents dans le Nord 

“Ca n’excuse pas son acte violent”, assure-t-elle. La lycéenne ira porter plainte dès lundi, mais son agression ne l’a pas fait renoncer à manifester. Elle est de nouveau dans la rue ce vendredi.

“Contre ParcourSup, la sélection à la fac, la réforme du lycée…” : les revendications sont nombreuses et Amel ne compte pas abandonner tant qu’elle n’aura pas obtenu gain de cause.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :