Publicités

Noël: 10 BD à offrir aux enfants

C’est bientôt Noël. Découvrez notre sélection de bandes-dessinées à offrir à des enfants. Humour, aventure, fantaisie, récits initiatiques… il y en a pour tous les goûts et, tous les âges.

Le Loup en slip

Spin-off des Vieux fourneaux, Le Loup en Slip est pourtant antérieur à la série à succès de Lupano et Cauuet (plus d’un million d’exemplaires vendus). Créé par l’illustratrice Mayana Itoïz, l’épouse de Lupano, le personnage a été imaginé pour combattre la peur du loup de leur fils. Dans sa nouvelle aventure, intitulée Ship hip hip!, le Loup en slip croise la route d’une terrible bête qui sème la zizanie dans la forêt: une mésange vêtue d’une parka… jaune. Toute ressemblance avec l’actualité est purement fortuite.

Le Loup en slip, tome 3, Ship hip hip!, Mayana Itoïz (dessin) et Wilfrid Lupano (scénario), Dargaud, 40 pages, 9,99 euros.

Le Loup en slip Dargaud 2018 – Le Loup en slip

Les Croques

Chaque enfant a rêvé que sa maison, son immeuble ou encore son école soit le théâtre d’un mystère que seul lui serait capable de résoudre. Les Croques de Léa Mazet part de ce postulat: Céline et Colin, des jumeaux, vivent dans un cimetière avec leurs parents, des croques-morts. Désœuvrés, ils tuent le temps entre les tombes, jusqu’au jour où ils découvrent un étrange signe qui pourrait les conduire à un trésor. A moins que quelque chose de tragique ne soit dissimulé sous les tombes…

Les Croques, Léa Mazet, éd. de La Gouttière, 70 pages, 13,70 euros.

BD Ed. de la Gouttière – Les Croques

Les Cavaliers de l’apocadispe

Apparus dans le journal Spirou en 2008, les cavaliers de l’apocadispe voient leurs aventures réunies pour la première fois en album. Spécialiste de l’école buissonnière, ce trio sorti tout droit de l’esprit de Libon ne rate jamais une occasion pour semer, sans forcément le vouloir, le chaos. Qu’ils se baladent en forêt ou visitent un musée, leur passage cause immanquablement des catastrophes. Mais ils sont de bonne volonté: “Quelle journée idéale”, lance l’un d’eux après l’évacuation de la ville pour cause d’épidémie de sardines. “Par contre, il faudra qu’on s’organise mieux pour la prochaine catastrophe.”

Les Cavaliers de l’apocadispe, Libon, Dupuis, 72 pages, 12,50 euros.

Les Cavaliers de l'apocadispe Dupuis – Les Cavaliers de l’apocadispe

Roger et ses humains

Le YouTubeur Cyprien Iov publie le deuxième tome de sa série Roger et ses humains, qui raconte les aventures burlesques teintées de SF du robot Roger et de son humain, un incapable du nom d’Hugo. “J’aime pas les YouTubeurs, c’est des branleurs”, lance ce dernier. Une phrase étonnante quand on sait qu’il s’est écoulé entre les deux tomes trois ans, Cyprien fourmillant de projets…

Roger et ses humains, Cyprien Iov (scénario) et Paka (dessin), Dupuis, 56 pages, 15,95 euros.

Roger et ses humains Dupuis – Roger et ses humains

Marco & Co

Marco rêve de faire des études de dessin. Habitant dans une ferme à la campagne, il doit déménager en ville pour suivre des cours dans une prestigieuse école. Il vit désormais dans une chambrette appartenant à sa grand-mère,  et doit apprendre à survivre seul dans un milieu hostile: Paris. “Gaffe aux Parigots, ils vont te manger le cerveau”, lui lance sa cousine dans cette drôle de BD dont le style s’inspire de Mes voisins les Yamada, célèbre manga japonais adapté par Ghibli.

Marco & Co, tome 1, Adieux veaux, vaches, cochons…, Olivier Jouvray (scénario) et Sylvain Bec (dessin), Gallimard, 48 pages, 14 euros. Marco & Cie Gallimard – Marco & Cie

Chroniques de l’île perdue

Deux frères chats, Sacha et Charlie, échouent sur une île étrange après le naufrage de leurs parents. Séparés l’un de l’autre, ils tentent de se retrouver. Au fil de leur périple, ils croisent des créatures fantastiques (dont des peluches violentes). Une manière pour les auteurs de parler, comme chez les frères Grimm, des peurs enfantines: “Seul ou à plusieurs, confrontez vos angoisses à la lecture de cet album et exorcisez celles qui sommeillent en vous”, préviennent-ils sur la couverture.

Chroniques de l’île perdue, Loïc Clément (scénario) et Anne Monteil (dessin), Delcourt, collection Métamorphose, 112 pages, 18,95 euros

BD Collection Métamorphose – Chroniques de l’île perdue

Frnck

Une des meilleures séries actuelles destinées à la jeunesse (avec Le Château des étoiles d’Alex Alice), Frnck de Brice Cossu et Olivier Bocquet plonge un adolescent de 13 ans en pleine préhistoire. Déboussolé (il n’y pas de réseau pour le portable), il doit apprendre à survivre dans un monde peuplé de créatures dangereuses où les voyelles n’ont pas encore été inventées! Quatre tomes truffés de surprises, de rebondissements et de bons mots sont déjà disponibles.

Frnck, 4 tomes, Brice Cossu (dessin) et Olivier Bocquet (scénario), Dupuis, 60 pages chacun, 10,95 euros chacun.

BD Dupuis – Frnck

Le Secret de Zara

Zara adore dessiner: sur des feuilles, sur les tables, sur les murs… Elle dessine tout et n’importe quoi, n’importe où. Elle vit au parfait endroit pour assouvir sa passion dans la boutique de peinture de ses parents. Lorsque sa passion devient envahissante, ses parents empêchent cependant Zara de dessiner, elle devra trouver coûte que coûte un moyen pour s’exprimer. Une belle fable servie par des dessins superbes.

Le Secret de Zara, Fred Bernard (scénario) et Benjamin Flao (dessin), Delcourt, 24 pages, 10,95 euros.

BD Delcourt – Le Secret de Zara

Bergères guerrières

Oubliez Wonder Woman, Captain Marvel et les Avengers. Faites place aux bergères guerrières, le nouveau carton de la BD jeunesse. Imaginé par le scénariste Jonathan Garnier et l’illustratrice Amélie Flechais, Bergères guerrières raconte l’histoire de jeunes filles choisies pour protéger leur village en l’absence des hommes. Dans le deuxième tome, publié en septembre dernier, elles devront affronter une terrible créature, la Malbête. Le créateur de Lou Julien Neel est déjà fan: “C’est drôle, surprenant, les personnages sont attachants et la narration d’une fluidité exceptionnelle”, écrit-t-il dans la préface du tome 2.

Bergères guerrières, 2 tomes, Amélie Flechais (dessin) et Jonathan Garnier (scénario), Glénat, 72 pages, 14,95 euros.

BD Glénat – Bergères guerrières

La Tour des Anges

Alors que Philip Pullman poursuit avec La Belle Sauvage son exploration du monde d’À la croisée des mondes, Gallimard publie l’adaptation en BD de La Tour des Anges, deuxième tome de sa célèbre trilogie. Après Les Royaumes du Nord et ses grandes étendues glacées illustrées par Clément Oubrerie, Thomas Gilbert prend la relève et partage son récit entre la ville d’Oxford de nos jours et une cité parallèle où deux fugitifs, l’adolescent Will Parry et l’héroïne du premier tome Lyra, se rencontrent et s’entraident. Une suite plus réaliste qui laisse toujours place à l’émerveillement propre aux histoires de Philip Pullman.

La Tour des Anges, Stéphane Melchior (scénario) et Thomas Gilbert (dessin), Gallimard, 96 pages, 17,80 euros. Sont également disponibles les trois tomes de l’adaptation des Royaumes du Nord signée Stéphane Melchior et Clément Oubrerie (17,80 euros chacun).

BD Gallimard – La Tour des Anges
Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :