Publicités

[Reportage] Retour en Arménie de la diaspora post Pachinian

Reportage avec notre envoyé spécial à Erevan,  Daniel Vallot

Cela fait trois semaines qu’il s’est installé dans ce petit appartement, en plein centre d’Erevan. Hovanes Gasparian a 31 ans, il a vécu presque toute sa vie aux Etats-Unis à Los Angeles. Ce sont ses parents qui ont fui l’Arménie au début des années 90. Et lui a toujours rêvé de s’installer, ici, dans son pays d’origine. 

« J’ai toujours eu en tête de revenir, mais c’était difficile, dit-il. Ça a changé avec la révolution et aussi avec l’appel lancé par le Premier ministre Pachinian qui a demandé aux Arméniens de la diaspora de rentrer. Ça m’a vraiment touché. »

Ce qui a pesé lourd également dans la décision d’Hovanes, c’est la volonté affichée par le leader de la « révolution de velours », d’en finir avec la corruption. Pour lui, qui espère faire sa vie en Arménie, y trouver un travail et y fonder une famille, c’était une condition sine qua non.

« Bien sûr on n’efface pas 20 ans de corruption du jour au lendemain, et je pense que ça va être difficile. Mais j’ai de l’espoir, et c’est le plus important. Ce sera long, ce sera dur, mais je pense qu’on va y arriver », confie-t-il.

Hovanes n’a pas encore la nationalité arménienne, il ne pourra donc pas voter dimanche. Mais il espère que Nikol Pachinian obtiendra la majorité la plus large possible, afin, dit-il, de pouvoir mener jusqu’au bout les réformes nécessaires.

► Ecouter la version audio du reportage 07/12/2018 – par Daniel Vallot Écouter


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :