Publicités

DIRECT. “Gilets jaunes” : des incidents se poursuivent à Paris, Bordeaux et Toulouse

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

20h14 : Selon la BBC, des balles de caoutchouc ont été tiré sur des manifestants à Paris. Je n’ai pas entendu en parler ici sur FranceInfo, vous pouvez confirmer cette info ?

20h12 : Benoît Hamon diffuse un long communiqué proposant une série de mesures pour mettre fin à la crise, dont (entre autres) le rétablissement de l’ISF, l’expérimentation du revenu universel ainsi que la mise en place de droits à polluer.

20h11 : @anonyme Je viens de contacter l’Elysée qui ne confirme pas l’information du Parisien. L’intervention du chef de l’Etat aura lieu “en début de semaine”, voilà pour le moment.

20h11 : Et le président il fait des jeux de société avec Brigitte ?

19h59 : @anonyme Même en prenant le chiffre police pour le cortège parisien de la Marche pour le climat, 17 000 participants, oui. Le cortège des “gilets jaunes” n’a rassemblé “que” 10 000 personnes dans la capitale, selon le ministre de l’Intérieur.

19h57 : Du coup, “la marche pour planète” a rassemblé plus de personnes que les “gilets jaunes” à Paris ?

19h59 : Vous êtes nombreux à souligner que les fermetures à répétition des commerces des centres-villes fragilisent les commerçants, sans qu’on ait encore de chiffres pour mesurer l’impact des manifestations chaque samedi à l’approche des fêtes. Un commerçant toulousain, Laurent, témoigne sur 20minutes.fr :

Je tiens une boutique de prêt-à-porter près d’ici et je vis l’enfer. Depuis que les manifs ont commencé, mon chiffre d’affaires a chuté de plus de 50 %, alors que c’est la période phare de l’année. Je ferme dans un mois, et je ne suis pas le seul dans ce cas. Dans les petits commerces du centre-ville, les mecs ne tiennent pas.


19h56 : Sur BFMTV, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau dénonce le renforcement policier de Lyon (à cause de la Fête des lumières) qui a dégarni Saint-Etienne, où ont eu lieu de nombreuses scènes de pillage.


19h51 : A Bordeaux comme à Toulouse, la situation est toujours très tendue. Voilà ce que ça donne dans la ville rose, où les CRS, venus en nombre, tentent de circonscrire des casseurs. Et à Bordeaux, la rue Saint-Catherine, artère commerçante du centre-ville, brûle.

19h42 : Situation tendue au Puy-en-Velay (Haute-Loire), où la préfecture avait brûlé samedi dernier. Et c’est encore devant la préfecture que ça s’est passé, avec encore une tentative d’incendie. En fin d’après-midi, quelque 500 manifestants ont tenté de faire brûler un panneau près des grilles de la préfecture. Ils ont lancé des projectiles en direction des forces de l’ordre présentes dans la cour d’honneur. Repoussés à coup de gaz lacrymogènes, ils ont tenté de mettre feu au centre des impôts. Une nouvelle fois en vain.

19h31 : Edouard Philippe conclut sa prise de parole par “place au dialogue”.

19h31 : “Il faut retisser l’unité nationale, par le dialogue, par le travail, par le rassemblement. Le président de la République s’exprimera et proposera (…) des mesures qui permettront à la nation française de se retrouver.”

19h29 : Edouard Philippe félicite les partisans du mouvement, les responsables politiques et syndicaux, qui ont appelé au calme.

19h34 : “Nous avions, pour faire face à cette journée, conçu un plan exceptionnel, par l’ampleur de la mobilisation des forces de l’ordre, et un dispositif axé sur leur mobilité permanente.”

19h28 : Edouard Philippe souligne lui que la vigilance et la mobilisation restent de mise, car des casseurs sont toujours à l’oeuvre à Paris et dans certaines villes de province.”

19h28 : Le ministre de l’Intérieur se félicite du changement de mode de maintien de l’ordre, qui “a porté ses fruits” et “montré sa portée dissuasive”.

19h27 : Christophe Castaner se félicite d’avoir mis “un coup d’arrêt à la violence” (…), qui demeure à un niveau inacceptable”.

19h45 : Christophe Castaner compte 125 000 manifestants, dont 10 000 à Paris, 118 blessés, dont 17 du côté des forces de police (contre 201 manifestants et 284 policiers blessés la semaine dernière). Il y a eu 1 385 interpellations “et ce chiffre va encore progresser”, ainsi que 974 gardes à vue.

19h26 : Christophe Castaner commence par saluer les organisateurs de la Marche pour le climat, qui a été déclarée et organisée.

19h25 : Christophe Castaner s’exprime en ce moment, avec Edouard Philippe et Laurent Nunez. A suivre en vidéo ici.


19h23 : Toulouse

19h22 : Toulouse en ce moment

19h22 : @Peterquince Je vous renvoie à leur live, et effectivement, les dégâts ont l’air considérables.

[embedded content]

19h23 : C’est très très chaud à Toulouse, le quartier des Arènes entre autres. Voir live France 3.

19h18 : Le député LREM Joachim Son-Forget (qui avait déjà pris la défense de Marcel Campion en septembre) y va de son tweet vengeur contre Donald Trump. Et il ne fait pas dans la finesse.

19h14 : Les tensions s’apaisent dans la capitale, sauf place de la République, où les casseurs parviennent à tenir leurs positions face aux CRS.

19h11 : Et pendant ce temps, à Genouillac, dans la Creuse, une surprise attendait le maire dans sa mairie…

19h06 : @nlau Je vous renvoie vers l’article de nos camarades de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes qui fait état de tensions, notamment place Bellecour. Du côté de la préfecture du Rhône, on se refuse à annuler les festivités.

19h05 : Grosse perturbation des transports à Lyon avec fête des lumières/ manifestations! Des infos ? Bon courage à l’équipe de France Info !

19h08 : Exceptionnellement, les poids lourds de plus de 7,5 tonnes seront autorisés à circuler demain, après avoir été victimes d’une journée perturbée.

18h59 : Certains joignent l’utile à l’agréable, comme ces deux manifestantes landaises qui ont créé un groupe Facebook pour gilets jaunes célibataires, afin de faire des rencontres sur les barrages, raconte Sud-Ouest.

18h57 : Rappelons que la suppression de l’abaissement de la limitation de vitesse sur les nationales a failli être supprimée par le président, avant que ce passage ne disparaisse du discours. Autant Edouard Philippe a fait de cette mesure son cheval de bataille, autant Emmanuel Macron n’y tient pas plus que cela.

18h50 : Selon Europe 1, Emmanuel Macron a rencontré une douzaine d’élus locaux hier soir. L’un d’eux, Arnaud Péricard, maire LR de Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines, s’est épanché sur la station.

18h49 : Des manifestants “gilets jaunes” ont organisé une opération péage gratuit à l’entrée de l’A10, à Dourdan (Essonne), indique Le Parisien.


Continuer à lire sur le site France Info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :