Publicités

Taxes, APL, 80 km/h… Un début de mea culpa pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron commence à parler. Pas aux Français directement, malgré les demandes répétées de plusieurs Gilets jaunes, mais à des élus. Vendredi, ils étaient une quinzaine de maires et d’élus des Yvelines à être reçus par le président de la République à l’Élysée. Trois heures d’échanges pendant lesquelles “on a sorti la machine à baffe”, rapportent deux d’entre eux auprès d’Europe 1. Et devant eux, Emmanuel Macron a semblé exprimer quelques erreurs dans sa politique.

“Le président a répondu de manière cash. Il a dit que les 80 km/heure était une ‘connerie'”, raconte à la radio Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye. La mesure à laquelle il fait référence avait provoqué un tollé dans plusieurs régions de France, et notamment chez les élus locaux. Mais ce n’est pas tout. L’édile affirme avoir également “beaucoup parlé de la baisse des APL” avec le chef de l’État, mesure qui là encore avait provoqué un vent de contestation de la part d’une partie de l’opposition et des étudiants. “Il a aussi dit que c’était une ‘connerie'”.

Lire aussi Neumann – Et si Macron “enfilait” un gilet jaune ?

Selon Europe 1, le président de la République a également abordé la question de l’augmentation des taxes, dont celle sur le carburant, point de départ de la crise des Gilets jaunes qui dure depuis près d’un mois. Arnaud Péricard a également assuré qu’Emmanuel Macron est de l’avis qu'”il y avait trop d’impôts et trop de taxes dans ce pays”.

Outre le fond, les élus reçus à l’Élysée sont revenus sur la forme, la façon dont Emmanuel Macron semble gérer sa communication notamment dans cette crise sociale et politique des Gilets jaunes. “On lui a dit qu’il y avait certaines phrases parfois malheureuses à ne pas prononcer. Il nous a dit en être conscient”, rapporte l’édile de Saint-Germain-en-Laye. Emmanuel Macron doit encore prendre la parole devant les Français. Selon une information du Parisien, le chef de l’État devrait intervenir à la télévision en début de semaine prochaine, lundi, vraisemblablement.


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :