Actu365

DIRECT. Elections régionales et départementales : 16,82% de participation à la mi-journée à La Réunion, un taux en hausse par rapport au 1er tour

Publicités

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #REGIONALES

11h02 : « Le vote est toujours considéré par les Français comme le principal moyen d’expression publique (…). En revanche, le vote était considéré comme le premier moyen d’expression publique à près de 70% il y a 15 ans, aujourd’hui on est un peu au-dessus de 50% donc le vote est en train de changer de nature. »

« Compte tenu du niveau exceptionnellement élevé d’abstention au premier tour, l’abstention restera majoritaire aujourd’hui », a estimé sur franceinfo, le politoligue Bruno Cautrès. Selon lui, l’abstention record du premier tour (66,72%) est le signe que « le vote est en train de changer de nature ». Retrouvez son interview sur notre site.

10h40 : Bonjour @David. J’ai l’article qu’il vous faut ! Ici, vous trouverez réponses à toutes vos questions sur ce scrutin, ses enjeux et son fonctionnement. Bonne lecture (et bon vote ?)

10h40 : Bonjour, Il est 10 heures bientôt et je ne sais pas si je vais voter aujourd’hui même si je considère que cela fait partie de notre patrimoine et nos devoirs. Mais la méconnaissance des rôles des départements et des régions dans notre vie quotidienne me fait hésiter. Il faudra sans doute se poser les bonnes questions et notamment proposer le vote électronique. C’est l’avenir je crois.

10h20 : Le matin du premier tour, 34 bureaux de vote marseillais n’avaient pas pu ouvrir à 8 heures, faute de président ou d’assesseur. Tout est rentré dans l’ordre, selon la mairie, contactée par Libération. « Au pointage de 9h15, l’ensemble des 481 bureaux de vote semblait avoir ouvert normalement », écrit le quotidien.

10h34 : Les sondeurs ne prévoient qu’un léger rebond de la participation. Pour Pierre Lefébure, politologue de l’université Sorbonne-Paris Nord cité par l’AFP, « un sursaut civique est probable », comme lors du scrutin de 2015. Mais la mobilisation, même légèrement supérieure, ne devrait pas « bouleverser le rapport de forces établi au premier tour« , anticipe Romain Pasquier, directeur de recherche au CNRS, également cité par l’agence.

11h04 : A La Réunion, on connait déjà le taux de participation à la mi-journée : 16,82% contre 11,81% à la même heure lors du premier tour, nous annonce La 1ère.

09h44 : Bonjour, je suis assesseur dans un bureau de vote à Poitiers. La pluie semble rebuter les gens pour se déplacer, seulement une dizaine de personnes sont venues voter depuis l’ouverture.

10h05 : Bonjour franceinfo. J’ai été voter, sous le soleil, avec mes professions de foi, auprès d’assesseurs souriants. Quelques minutes de vie. Cela s’appelle un devoir civique et le reste est fait de mauvaises excuses ☺️ … Bonne journée à tous

10h04 : Bonjour, je sors du bureau de vote, je viens de voter sur la gauche donc j’invite les votants de droite à contrecarrer mon vote et les votants de gauche à me soutenir… Je fais ce que je peux à mon niveau contre l’abstention… Bon courage à vous.

10h04 : Electeur des Hauts-de-France, privé de documentation électorale, je vais voter, suffrage exprimé pour les régionales, vote blanc pour les départementales qui n’ont plus lieu d’exister.

09h40 : Bonjour. Je pars voter. Puis un tour chez le pâtissier pour un petit gâteau du dimanche 🍰

09h39 : Dans les commentaires, vous nous racontez vos plans pour cette journée électorale. (Et bravo @Mamie qui a eu la bonne idée d’allier devoir citoyen et devoir gourmet !)

09h26 : Et pour se rafraichir la mémoire, voici aussi nos articles résumant ce qu’il faut retenir du premier tour des élections régionales et départementales.

09h24 : A quoi servent les élections régionales et départementales ? Quel est le rôle de ces élus ? Tous les électeurs sont-ils appelés aux urnes ? Comment fonctionne le mode de scrutin ? Comment les présidents des conseils régionaux et départementaux sont-ils élus ? Vous avez des questions sur le scrutin du jour ? Nous avons les réponses dans cet article !

09h08 : Du côté des politiques, certains ont choisi d’aller de bon matin mettre leur bulletin dans l’urne. C’est le cas de l’ancien Premier ministre Edouard Philippe, lequel a déjà voté dans sa ville du Havre, ou encore de Renaud Muselier, candidat LR en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

09h08 : Bonjour franceinfo, coucou d’un abstentionniste du premier tour qui le sera au deuxième car rien sur l’étagère…

09h08 : Bonjour franceinfo, Je n’ai reçu que les professions de foi des départementales, alors que pour le premier tour j’avais tout reçu. J’irai voter de toute façon, comme au premier tour, mais comme c’est une pentagulaire et que j’hésite entre deux listes assez proches, j’aurais bien aimé avoir ces documents avant.

09h09 : Bonjour ! Passionné de politique, je sais pour qui voter des semaines avant le jour de l’élection, je me renseigne par la presse régionale, la radio, les discussions… Je mets « mes beaux habits » et voter me procure toujours de l’émotion, jamais les arguments, les « excuses » des abstentionnistes ne m’ont convaincu. Cette fois, je n’ai pas reçu les professions de foi pour les régionales… Vive la démocratie !

09h09 : Il faut bien une excuse pour ne pas faire son devoir de bon citoyen. Tous les partis allaient de plateau en plateau à la télé pour développer leur programme.

09h10 : J’habite au sud de Lyon. Je n’ai pas reçu les professions de foi des candidats ni au premier tour, ni au second. Je trouve inadmissible que ces élections aient été maintenues dans ces conditions car il y a une inégalité entre les électeurs J’irai voter pour la présidentielle si je ne suis pas totalement dégoûtée de la politique d’ici là…

08h57 : Avez-vous reçu la propagande électorale ? Allez-vous vous rendre aux urnes ? Vous nous répondez dans les commentaires.

08h25 : Ce matin, le Journal du Dimanche se projette déjà dans « l’après » : dans ses pages ce matin, l’hebdomadaire explique pourquoi Emmanuel Macron va devoir « bouger » après les régionales.

08h57 : Sans surprise, le second tour des élections régionales et départementales fait la une de beaucoup de médias ce matin. Et c’est souvent bien sûr la question de la mobilisation des citoyens qui occupe la une.

08h12 : Un coucou d’un abstentionniste du premier tour qui va voter au deuxième car il y a des enjeux 😉

09h24 : Rappelons qu’au premier tour, les nombreux ratés dans la distribution des professions de foi n’ont pas aidé. Dans un sondage Odoxa-Backbone consulting pour le Figaro et franceinfo publié jeudi, 16% des abstentionnistes disent ne pas être allés voter parce qu’ils n’avaient pas les informations nécessaires pour le faire. Hier, vous étiez nombreux à déplorer ici ne pas avoir reçu la propagande électorale. Cela va-t-il avoir des conséquences sur votre mobilisation sur ce second tour ? N’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires.

09h23 : Si l’abstention lors du premier tour du scrutin a été historiquement élevée, l’appel à la mobilisation de tous les bords politiques et le scénario des précédents scrutins régionaux laissent toutefois espérer un regain de participation dans les urnes.

09h18 : L’un des enjeux de cette journée électorale sera bien sûr l’ampleur de l’abstention.Le premier tour des scrutins départementaux et régionaux a été marqué par une abstention record (à 66,72%). Le second tour connaîtra-t-il le même sort ? Premiers éléments de réponse à la mi-journée.

09h16 : Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures. Au total, 48 millions d’électeurs sont appelés aux urnes aujourd’hui pour le second tour des élections régionales et départementales.


Continuer à lire sur le site France Info

Quitter la version mobile