Eurobasket 2022 : énorme surprise, l’Italie écarte le favori serbe et retrouvera la France en quarts de finale

La sélection transalpine a déjoué tous les pronostics en renversant la Serbie (94-86), jusqu’alors invaincue dans la compétition, dimanche. L’Italie sera l’adversaire de l’équipe de France mercredi en quarts de finale.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 11/09/2022 20:41 Mis à jour le 11/09/2022 20:43

Temps de lecture : 1 min.

Invraisemblable ! Favori de cet Eurobasket, la Serbie a été éliminée dès les huitièmes de finale, battue par la surprenante Italie, dimanche, à Berlin (94-86). Tout s’est joué au quatrième quart-temps, survolé par les Italiens de la même manière que la Turquie avait mis un temps la tête de l’équipe de France à l’envers samedi. A la différence près que cette fois, il n’y a pas eu de come-back miraculeux en faveur des Serbes. Les Bleus affronteront l’Italie mercredi (17h15) en quart de finale.

La sensation est énorme. La formation des Balkans a longtemps semblé en contrôle, portée par sa star Nikola Jokic, elle, au rendez-vous (32 points, 13 rebonds en 29 minutes). La Squadra Azzurra  voyait son bouillant entraîneur Gianmarco Pozzecco être renvoyé aux vestiaires par les arbitres pour deux fautes techniques. Les larmes de leur coach, inconsolable, ont transcendé les Italiens, déjà très accrocheurs. Avec une adresse diabolique à trois points (16/38) et un cœur énorme, les coéquipiers du héros surprise Marco Spissu (3,8 points de moyenne sur le tournoi, 21 ce dimanche) ont anesthésié des Serbes soudain méconnaissables.

Eux qui s’étaient promenés en phase de groupes (cinq victoires en cinq matchs, toutes de plus de dix points) quittent prématurément la compétition. Ils ouvrent dans le même temps le tableau de l’équipe de France… Car les hommes de Vincent Collet s’imaginaient déjà faire face à un parcours du combattant : un quart contre la Serbie de Nikola Jokic, double meilleur joueur de la saison consécutif en NBA, avant de retrouver potentiellement le prodige slovène Luka Doncic en demi-finale, puis la Grèce de Giannis Antetokounmpo, autre double MVP NBA, en finale. Mais l’Italie a confirmé toute la densité du basket européen. La voilà prochain adversaire des Bleus, qui s’étaient imposés deux fois en préparation contre les Transalpins.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :