Réforme des retraites : « Si on attend, on ne la fera pas plus au trimestre prochain », estime Emmanuel Macron devant les élus de la majorité

Lors d’une réunion avec les patrons de sa majorité présidentielle, le chef de l’Etat a défendu sa volonté de mettre en place rapidement une réforme des retraites mais n’a pas précisé si elle sera incluse dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 15/09/2022 17:49 Mis à jour le 15/09/2022 18:42

Temps de lecture : 1 min.

Emmanuel Macron veut aller vite sur la réforme des retraites et l’a redit, dans la matinée du jeudi 15 septembre, lors d’une réunion avec les patrons de sa majorité présidentielle, a appris franceinfo auprès de certains des participants. « Si on attend, on ne la fera pas plus au trimestre prochain », estime le président de la République. « C’est quoi le meilleur moment ? », s’est-il demandé. « Les Français seront-ils plus prêts dans quatre ou cinq mois ? » Le chef de l’Etat n’en est pas convaincu.

« Il veut passer le plus dur maintenant alors qu’avec les hausses de prix, le début de l’année risque d’être difficile », résume à franceinfo un des participants à la réunion. S’il veut aller vite, Emmanuel Macron s’est en revanche bien gardé de dire aux élus qui vont plancher sur le budget s’il avait choisi entre une réforme des retraites incluse dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) ou un texte en début d’année 2023.

« On a l’impression que sa religion est faite », estime tout de même un élu qui pense que le président souhaite passer par le PLFSS. Cela permettrait de gagner du temps législatif et, surtout, de réellement mettre en application la réforme des retraites dès l’été 2023, comme ne cesse de le marteler le président de la République.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :