Guerre en Ukraine : libération d’un prisonnier de guerre marocain condamné à mort à Donetsk

Brahim Saadoun fait partie des dix prisonniers de guerre qui ont été transférés de Russie en Arabie saoudite, dans le cadre d’un échange entre Moscou et Kiev.

Article rédigé par

France Télévisions Rédaction Afrique

Publié le 22/09/2022 14:29 Mis à jour le 22/09/2022 14:53

Temps de lecture : 1 min.

Dix prisonniers de guerre ont été transférés de Russie en Arabie saoudite dans le cadre d’un échange entre la Russie et l’Ukraine favorisé par une médiation saoudienne. Ce transfert de prisonniers a été annoncé le 21 septembre 2022 par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Ils sont arrivés en Arabie saoudite en provenance de Russie et les autorités saoudiennes « œuvrent à faciliter les procédures pour leur retour en toute sécurité dans leurs pays respectifs« . Parmi eux, le Marocain Brahim Saadoun

« Nous avons passé une nuit blanche dans l’attente de la moindre évolution depuis l’annonce de la libération de Brahim. Il est actuellement toujours en Arabie saoudite, où il devra subir une batterie d’examens médicaux et bénéficier d’un laissez-passer afin de pouvoir regagner le Maroc »

Tahar Saadoun, père de Brahim

Le 360

Brahim Saadoun, étudiant marocain en Ukraine, avait été condamné à mort le 9 juin par les autorités séparatistes de Donetsk pour avoir combattu dans l’armée ukrainienne comme « mercenaire ». Ancien étudiant à la Faculté des technologies aérodynamiques et spatiales de Kiev, il aurait été arrêté par l’armée russe en avril au Donbass. Selon la presse marocaine, il combattait aux côtés des forces ukrainiennes dans la 36e Brigade du Corps de marines. Le jeune natif de Meknes aurait signé son contrat en décembre 2021. 

(L’arrivée du Marocain Brahim Saadoun, parmi les dix prisonniers libérés, grâce à la médiation du prince héritier Mohammed Ben Salmane)

La libération des dix prisonniers de guerre transférés en Arabie saoudite fait partie d’un échange plus global entre l’Ukraine et la Russie. Moscou a récupéré 55 personnes et en a libéré 215. 


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :