DIRECT. Référendums d’annexion en Ukraine : les autorités prorusses des quatre régions concernées annoncent le « oui » en tête

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

16h13 : Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme se dit « profondément troublé » par le « nombre important » d’arrestations rapportées par les ONG en Russie depuis l’annonce de la mobilisation. Une de ses porte-paroles a estimé qu’il existait « des informations crédibles » faisant état de 2 377 arrestations de manifestants. « Arrêter des personnes uniquement pour l’exercice de leurs droits de réunion pacifique et à la liberté d’expression constitue une privation arbitraire de liberté », rappelle-t-elle.

15h56 : Le résultat de ces scrutins orchestrés par la Russie ne faisait bien sûr aucun doute dès l’annonce de leur organisation. Nous vous expliquions vendredi pourquoi la communauté internationale ne considère pas ces référendums comme des scrutins sérieux et remet en cause leur légalité.

15h56 : Trois agences étatiques russes (Tass, Ria Novosti et Interfax) annoncent des résultats partiels communiqués par les autorités mises en place par la Russie dans les territoires occupés des régions du Donbass, de Louhansk, de Zaporijjia et de Kherson. Elles portent sur des résultats très partiels, entre 20 et 27% des suffrages exprimés. Le « oui » recueille, selon ces résultats, entre 97 et un peu plus de 98% des suffrages.

15h43 : Les autorités prorusses des quatre régions d’Ukraine où sont organisés des référendums d’annexion par la Russie affirment que le « oui » est largement en tête, selon de premiers résultats partiels.

14h17 : Le ministère de la Défense russe assure qu’il ne demandera pas l’extradition des milliers d’hommes qui ont fui vers des pays voisins, dont la Géorgie et le Kazakhstan, après l’annonce de la mobilisation en Russie.

14h02 : « Il y aura des sanctions, de la part de l’Union européenne, avec le plein soutien de mon pays » en réponse à l’organisation des référendums illégaux en Ukraine, a affirmé Catherine Colonna, cheffe de la diplomatie française, à Kiev. Celles-ci doivent encore être décidées au niveau européen, mais pourraient viser à la fois des personnes impliquées dans ces scrutins et des secteurs de l’économie russe pour l’instant épargnés, a-t-elle expliqué.

14h34 : La France crée une cellule d’enquêteurs chargée de centraliser les dossiers concernant des soupçons de crimes de guerre en Ukraine. Composée d’une dizaine d’enquêteurs, elle traite déjà sept affaires impliquant des ressortissants français, dont la mort du journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff et celle du journaliste franco-irlandais Pierre Zekrzewski. Elle est aussi destinataire des mains courantes déposées par des réfugiés ukrainiens en France.

14h19 : La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, s’exprime depuis Kiev, après avoir rencontré son homologue ukrainien. Elle annonce notamment que la France va prendre en charge les frais de transports et de distribution, qui s’élèvent à 14 millions d’euros, d’une cargaison de céréales offerte par l’Ukraine à la Somalie, menacée par une famine.

13h13 : Plus tôt ce matin, l’ancien président russe Dmitri Medvedev affirmait sur son compte Telegram que « les forces armées russes renforceront significativement la défense » des territoires que la Russie compte annexer par l’emploi de « toutes les armes russes », y compris « l’arme atomique ».

14h16 : Du côté de Moscou, le Kremlin se projette déjà sur le scénario d’une annexion des régions où ces référendums sont organisés. « Dans ces territoires, il y aura des changements cardinaux du point de vue juridique, du point de vue du droit international et du fait de toutes les conséquences respectives [des mesures prises] pour assurer la sécurité », affirme ce matin à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

13h01 : Toutes les personnes qui auront participé à l’organisation des référendums d’annexion organisés par la Russie dans plusieurs régions de l’Ukraine seront sanctionnées par l’Union européenne, affirme un porte-parole du chef de la diplomatie européenne. Ces scrutins, dont Bruxelles rappelle qu’ils sont « illégaux », se terminent aujourd’hui.

12h12 : Il est midi, c’est l’heure du point sur l’actualité :

• La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, est présente à Kiev pour une visite de soutien au peuple ukrainien. Suivez notre direct.

• Les vaccins de nouvelle génération contre Omicron et ses variants seront disponibles à partir du 3 octobre, a annoncé le ministre de la Santé, François Braun.

« Il n’a jamais été question de passer en force », a assuré le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, qui « souhaite » une entrée en vigueur « à l’été 2023 ».

• Battues par la Serbie (68-62) lors de leur dernière rencontre de poule du championnat du monde, les Bleues pourraient affronter les Etats-Unis, grandes favorites de la compétition, en quarts de finale.

12h03 : La Russie ne présentera pas de films aux Oscars. L’Académie russe du cinéma a décidé qu’aucun long-métrage ne sera présenté pour postuler au titre de meilleur film international.Une statuette des Oscars exposée lors d'une projection des Oscars au début du 26 avril 2021 à Paris, France. (LEWIS JOLY / POOL)

11h47 : Entre solidarité et système D, les jeunes qui ont fui la Russie s’organisent sur l’application Telegram. Notre journaliste Nathanael Charbonnier vous raconte comment cette solidarité se met en place.Depuis l'annonce de la mobilisation, des milliers de jeunes Russes ont quitté le pays. Ici, à la frontière russo-finlandaise.  (JUSSI NUKARI / LEHTIKUVA) (JUSSI NUKARI / LEHTIKUVA)

11h06 : Au programme de ce déplacement : la ministre rencontrera son homologue ukrainien, Dmytro Kuleba et elle « soulignera le renforcement de l’appui apporté par la France, aussi bien en matière de fourniture d’équipements de défense et de lutte contre l’impunité que sur les plans financier et humanitaire », détaille le ministère, qui cite l’opération « Un bateau pour l’Ukraine ». Ce dernier « quittera Marseille le 28 septembre avec plus de 1 000 tonnes d’aide à son bord ».

10h18 : C’est la troisième fois que Catherine Colonna se rend en Ukraine. « La ministre souhaite témoigner de la solidarité de la France à l’égard du peuple ukrainien et de sa pleine détermination à renforcer son soutien à l’Ukraine », a justifié le Quai d’Orsay dans un communiqué.

10h12 : Bonjour l’Ukraine 🇺🇦, la France 🇨🇵 est à vos côtés. #KievGood morning #Ukraine, it’s good to be back. #KyivДоброго ранку #Україно, я рада повернутися #Київ. Франція поруч, щоб підтримати Україну. https://t.co/PoNlKfqqqN

11h06 : La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, est actuellement à Kiev. « La France est à vos côtés », a écrit la cheffe de la diplomatie française dans un tweet.

11h03 : « Ces derniers jours, beaucoup de gens viennent chez nous de Russie. La plupart sont obligés de partir à cause d’une situation sans issue », a déclaré Kassym-Jomart Tokaïev, selon les agences de presse russes. « Nous devons nous occuper d’eux, assurer leur sécurité », a ajouté le président kazakh.

09h59 : Le président kazakh prend un peu plus ses distances avec le Kremlin. Kassym-Jomart Tokaïev a assuré que son pays protègera les Russes qui fuient vers le Kazakhstan pour échapper à la mobilisation militaire en cours pour envoyer des renforts combattre en Ukraine.

11h37 : Il est 9 heures, voici le point sur l’actualité :

• Dernier jour pour les référendums d’annexion organisés par la Russie. Ces scrutins, qui se déroulent depuis vendredi dans quatre régions d’Ukraine sous contrôle russe total ou partiel, ont été dénoncés comme des « simulacres » par Kiev et ses alliés. Suivez notre direct.

• Une nouvelle campagne de vaccination va démarrer « à partir du 3 octobre » avec l’arrivée des « nouveaux vaccins » pour les « populations cibles », a annoncé le ministre de la Santé, François Braun.

• Mission Dart réussie ! Un vaisseau de la Nasa est parvenu à s’écraser sur l’astéroïde Dimorphos, pour le dévier de sa trajectoire. Vous pouvez revivre cette première historique en vidéo.

• # Les Bleues affrontent la Serbie au Mondial de basket. Les Françaises, qui devancent d’un point leur adversaire du jour, sont déjà assurées de disputer les quarts de finale de la compétition.

08h52 : C’est le dernier jour des référendums d’annexion organisés par la Russie. Tenus depuis vendredi dans les régions séparatistes de Donetsk et Louhansk, ainsi que celles sous occupation russe de Kherson et Zaporijjia, ces scrutins ont été dénoncés comme des « simulacres » par l’Ukraine et ses alliés. Des personnes votent au cours de l\'un des référendums d\'annexion organisés par la Russie, à Donetsk (Ukraine), le 25 septembre 2022. (ANADOLU AGENCY / AFP)


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :