Incendies en Gironde : les feux de Landiras, Saumos et Arès sont déclarés éteints

Ces différents feux, qui ont mobilisé les pompiers une grande partie de l’été, ont ravagé plus de 22 000 hectares de forêt. 

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 28/09/2022 19:47 Mis à jour le 28/09/2022 19:56

Temps de lecture : 1 min.

C’est la fin d’un rude été pour les pompiers. Les feux qui avaient ravagé plus de 22 000 hectares de forêt en Gironde dans les communes de Landiras depuis juillet et Saumos à la mi-septembre ont été déclarés éteints par la préfecture mercredi 28 septembre. Un autre feu, qui avait touché la commune d’Arès, sur le bassin d’Arcachon, a lui aussi été officiellement éteint selon un communiqué dévoilé dans la soirée.

A Landiras, commune au cur de la forêt landaise, un premier feu s’était déclaré en juillet, et avait brûlé environ 12 500 hectares selon la préfecture. En août, il a été relancé sous une chaleur caniculaire, entraînant ainsi un « Landiras-2 ». En une nuit, 5 000 hectares de pins ont été réduits en cendres. Au total, la préfecture de la Gironde fait état d’un peu plus de 6 700 hectares brûlés.

Landiras-2 avait mené à l’arrivée de renforts de toute l’Europe, en plus des sapeurs-pompiers locaux, pour éviter une nouvelle reprise. La fin des feux à Landiras entraîne ainsi la levée des « restrictions spécifiques d’accès aux massifs forestiers sinistrés sur les communes de Belin-Beliet, Saint-Magne et Hostens », situées dans le secteur.

Au cœur d’un été exceptionnellement sec, la commune de Saumos près de Lacanau avait, elle, été touchée à la mi-septembre. Environ 3 400 hectares ont été dévorés par les flammes, 1 840 personnes évacuées, avant que l’incendie ne soit déclaré fixé quelques jours plus tard.

Ces nouveaux feux éteints, sur fond d’un temps plus frais et pluvieux en Gironde, marquent la fin d’une saison chargée et éprouvante pour les pompiers de tout le pays. En juillet, la Gironde avait également été touchée par l’incendie de la Teste-de-Buch, sur le Bassin d’Arcachon. Après avoir ravagé au bout de dix jours 7 000 hectares de forêt, il avait été déclaré éteint le 25 août dernier. Plus de 20 000 personnes avaient été évacuées.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :