Déserts médicaux : à Metz, une plateforme locale permet de trouver rapidement un médecin traitant qui accepte de nouveaux patients

Ce site, créé et géré par des soignants, oriente les malades vers un praticien proche de chez eux qui accepte de devenir leur médecin traitant. Franceinfo a rencontré cette petite équipe de bénévoles qui valorise efficacité et contact humain. 

Article rédigé par

Radio France

Publié le 27/10/2022 06:58 Mis à jour le 27/10/2022 07:14

Temps de lecture : 2 min.

Le titre du site internet annonce la couleur : « Recherche médecin traitant ». Sur fond rouge bien apparent, un numéro de téléphone est indiqué, une adresse mail et les avantages du médecin traitant rappelés : un meilleur suivi et plus de remboursements. C’est un groupe de médecins de la communauté professionnelle territoriale de santé de Metz qui est à l’origine de cette plateforme permettant à des patients de trouver le praticien adapté et surtout disponible rapidement. La Moselle est, comme de nombreux départements français, confrontée au phénomène des déserts médicaux, comme le montrait une récente étude des maires ruraux.

« Il n’y a pas de recette miracle, on essaye de mettre en relation les patients avec les médecins qui acceptent encore de prendre des patients en tant que médecin traitant, résume le docteur Jean-Daniel Gradeler, à la tête de cette équipe installée dans la banlieue de Metz. On a fait un sondage en utilisant le centre de vaccination où 80 000 vaccinations ont été réalisées. On a donné un questionnaire aux patients en leur disant : ‘est-ce que vous avez un médecin traitant ? Est ce que vous recherchez un médecin traitant' » Le docteur Gradeler et ses collègues ont ensuite réalisé un deuxième sondage auprès des professionnels de santé du territoire : « On a envoyé 550 mails, 280 médecins ont ouvert le mail et ont répondu. Et il y en a 41 qui ont dit : oui, j’accepte encore de prendre des patients médecin traitant. » 

Ensuite, c’est Laura, l’assistante, qui prend les choses en main. Elle met à jour la liste des patients à la recherche d’un médecin traitant. Il y a tous les profils : « J’ai des jeunes qui sont à l’université, des personnes qui viennent d’Ehpad. Mon rôle, c’est vraiment de joindre le médecin traitant qui prend en charge de nouveaux patients. J’essaye aussi d’être dans un rayon de moins de quinze minutes en voiture sur le secteur du patient. »

Une fois le nom d’un médecin disponible communiqué, Laura, l’assistante, rappelle le patient pour savoir si tout s’est bien passé. L’occasion, par exemple, de rappeler à l’un d’entre eux qu’il n’est pas nécessaire d’attendre de tomber malade pour entrer en contact avec un médecin traitant. Un premier rendez-vous peut permettre de déclarer un médecin traitant mettre en place un parcours de soin.

Une quarantaine de patients ont ainsi trouvé un médecin traitant grâce à ce dispositif.  Si ce dispositif fonctionne, estime Jean-Daniel Gradeler, c’est parce qu’il est géré directement par des médecins: « Je pense que ça change la donne. Ce n’est pas les mêmes interlocuteurs. Je pense que j’ai une légitimité que n’aura pas un administratif au niveau d’une caisse [d’assurance maladie] ou même le médecin conseil au niveau de la caisse. » L’équipe messine poursuit son travail de fourmi dans l’agglomération afin de traiter les demandes déjà reçues et pour trouver d’autres patients qui n’ont pas encore de médecin traitant.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :