DIRECT. Guerre en Ukraine : l’évacuation des civils de la région occupée de Kherson est terminée, selon les autorités prorusses

Ce qu’il faut savoir

La zone est bouclée. L’évacuation des civils de la région de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, occupée par la Russie et qui fait face à une offensive ukrainienne, est achevée, a affirmé un responsable prorusse. « Le travail organisant le départ des habitants de la rive droite du (fleuve) Dnipro vers des régions sûres en Russie est achevé », a déclaré jeudi 27 octobre Sergueï Aksionov, le dirigeant de la Crimée. Cette évacuation avait commencé le 19 octobre. Suivez la situation dans notre direct.

 Les Etats-Unis dénoncent à l’ONU une « pure invention » de la Russie. Les accusations de la Russie sur l’implication de Washington dans le développement présumé d’armes biologiques en Ukraine sont fausses, a déclaré l’ambassadrice américaine à l’ONU devant le Conseil de sécurité. « Nous savons tous que ces affirmations sont une pure invention, mise en avant sans l’ombre d’une preuve », a déclaré Linda Thomas-Greenfield. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) va mener « une vérification indépendante » sur les accusations de « bombe sale ».

L’accord sur les céréales ukrainiennes en danger. La Russie s’expose à « une grande colère » de la part de nombreux pays si elle se retire de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes qui arrive à échéance à la mi-novembre, a prévenu le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken. L’accord dit de la mer Noire, signé le 22 juillet sous l’égide de l’ONU, a mis en place pour 120 jours des procédures pour permettre l’exportation des céréales ukrainiennes bloquées par la guerre.

 Pour Vladimir Poutine, le monde entre dans sa décennie « la plus dangereuse ». « Nous sommes à un moment historique. Nous sommes sans doute face à la décennie la plus dangereuse, la plus importante, la plus imprévisible » depuis 1945, a déclaré le président russe, devant le forum de discussion de Valdaï à Moscou. « L’Occident n’est pas en mesure de diriger le monde, mais il essaye désespérément, et la plupart des peuples du monde ne peuvent l’accepter », a-t-il affirmé.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :