Paris : une jeune femme tente, sans succès, de jeter de la soupe sur un tableau au musée d’Orsay

La direction de l’établissement dit avoir porté plainte après l’incident survenu jeudi. Ce geste rappelle les actions menées ces derniers jours par des militants écologistes dans plusieurs musées à travers le monde.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 30/10/2022 18:44 Mis à jour le 30/10/2022 19:14

Temps de lecture : 1 min.

La vague d’actions des écologistes dans les musées a-t-elle gagné la France ? Une jeune femme a été empêchée, jeudi, de jeter de la soupe sur un tableau du musée d’Orsay, a confirmé dimanche 30 octobre la direction de l’établissement à franceinfo, après un article du Parisien.

Le musée annonce avoir porté plainte pour « tentative de dégradation », mais se refuse à tout autre commentaire. « Une enquête a été ouverte », a précisé à l’AFP le parquet de Paris.

Selon Le Parisien, la jeune femme visait une des toiles les plus célèbres de Vincent Van Gogh, Autoportrait à Saint-Rémy, puis a tenté de se reporter sur une œuvre de Paul Gauguin. Le quotidien affirme qu’elle portait un T-shirt au nom du collectif Just Stop Oil. Ce groupe d’opposants aux énergies fossiles s’est rendu célèbre en jetant de la soupe sur la vitre protégeant Les Tournesols, du même peintre néerlandais, à Londres.

Si elle ne détaille pas le déroulement des événements, la direction du musée d’Orsay confirme que la jeune femme stoppée jeudi portait une gourde contenant de la soupe. Empêchée par les agents assurant la sécurité des œuvres, elle a quitté les lieux sans être arrêtée.

Mardi, la ministre de la Culture Rima Abdul Malak avait demandé « à tous les musées nationaux de redoubler de vigilance », estimant que la France n’était pas « à l’abri un jour qu’un activiste forcené attaque un tableau ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :