Un « Conseil national du commerce » va être créé et sera piloté par l’ex-ministre Thierry Mandon

Cette nouvelle entité aura notamment pour but de « repenser » les zones commerciales où s’effectuent « 72% des dépenses des Français », a déclaré au « Journal du dimanche » la ministre chargée des PME et du Commerce Olivia Grégoire. 

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 30/10/2022 07:53

Temps de lecture : 1 min.

La ministre chargée des PME et du Commerce Olivia Grégoire annonce dans un entretien au Journal du dimanche (JDD) la création d’un Conseil national du commerce (CNC) qui travaillera à l’évolution du secteur et sera piloté par l’ex-secrétaire d’État à la Simplification Thierry Mandon. Elle affirme à l’hebdomadaire que cet « outil indispensable pour la représentation de ce secteur et pour travailler à son évolution » sera mis en place « dès le 1er décembre ». 

« [Thierry Mandon] va rencontrer tous les acteurs et, ensemble, nous définirons une feuille de route, avec des propositions concrètes et rapides dès le mois de juin », poursuit la ministre.

Si aujourd’hui « 72% des dépenses des Français s’effectuent toujours » dans des zones commerciales, celles-ci « concentrent des passoires énergétiques, génèrent des îlots de chaleur, consomment des espaces agricoles et forestiers au détriment de la biodiversité et sont parfois inesthétiques », pointe Olivia Grégoire.

« Il est temps de repenser » ces zones qui sont « aujourd’hui les symboles des promesses manquées de la société de consommation », affirme la ministre. « Avec le CNC et l’ensemble des acteurs, je veux que nous imaginions leur transformation pour reconstruire un commerce qui s’intègre dans un lieu de vie, densifié et mêlé à des logements, des services et des bureaux, le tout avec des signatures architecturales et environnementales innovantes », dit-elle.

Une « enveloppe de 24 millions d’euros » sera allouée « en 2023, pour mener 10 à 30 démonstrateurs », précise Olivia Grégoire, ajoutant que « l’État ne va pas financer seul cette transformation mais l’impulser avec les collectivités locales et l’accélérer ».

Quant au programme « Action coeur de ville » dédié à la revitalisation des centres des villes moyennes et doté d’une « enveloppe de 5 milliards d’euros » dont 20% sont allés au commerce, « un nouveau volet [est] en préparation par les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires », affirme Olivia Grégoire.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :