DIRECT. Présidentielle au Brésil : Lula devance très légèrement Jair Bolsonaro après 90% des bulletins dépouillés

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #BRESIL

23h23 : A noter qu’il y a pour le moment 1,2 million de voix d’écart sur un collège d’environ 156 millions d’électeurs.

23h20 : Le dépouillement a commencé par la région de Brasilia et du sud du pays, deux territoires favorables à Jair Bolsonaro. La tendance s’est inversée à mesure que les régions pro-Lula ont été comptabilisées.

23h22 : Comment se fait il que les scores du départ étaient favorables à Bolsonoro et qu’ ensuite Lula n’a cessé de progresser progressivement ?

23h19 : Lula est bien parti, mais tant que les résultats définitifs n’ont pas été proclamés… Je vous glisse par ailleurs que l’institut le plus fiable du Brésil, Datafolha, annonce que le candidat de gauche aurait remporté l’élection. De notre côté, on va attendre.

23h19 : 1,2 Millions d’avance à 92% selon Reuters. A priori c’est plié non ?

23h15 : Alors que Lula est maintenant légèrement en tête, Jair Bolsonaro est « en bonne voie pour l’emporter à Rio, Sao Paulo et d’un cheveu dans le Minas Gerais », écrit Bruno Meyerfeld, correspondant du Monde au Brésil.

23h14 : « Les parties encore à dépouiller sont favorables à Lula », confirme Christophe Ventura, directeur de recherche à l’Iris et spécialiste de l’Amérique latine, en direct sur la chaîne franceinfo.

23h12 : Selon l’envoyé spécial de la chaîne franceinfo Naoufel el Khaouafi, les résultats d’une partie du nord du pays ne sont pas encore parvenus dans le décompte officiel. Et les sondages donnent Lula en tête dans cette région.

23h07 : C’est très très serré. Il reste moins de 15% des bulletins à dépouiller et Lula devance très légèrement Jair Bolsonaro d’un petit million de voix.

22h56 : Lula passe devant et ses soutiens explosent de joie. Je vous glisse une vidéo de notre envoyée spéciale, qui est à un QG pro-Lula à Sao Paulo.

22h47 : Lula passe en tête. Alors que le décompte des voix affiche plus de 65%, le candidat de gauche devance maintenant Jair Bolsonaro de quelques milliers de voix.

22h41 : Bonjour @Catherine. Vous avez tout juste. Tout le monde vote électroniquement au Brésil et le vote est obligatoire pour ceux qui ont plus de 18 ans et moins de 70 ans. A noter donc que ce n’est pas un dépouillement classique comme en France par exemple !

22h40 : Bonsoir, les Brésiliens votent-ils sur machine ? Je trouve le dépouillement très rapide…

22h33 : Bonjour @Impatience. Les résultats sont attendus d’ici minuit. Vous pouvez donc veiller un peu, les résultats ne devraient a priori pas tomber en pleine nuit comme lors du premier tour, où de mémoire les résultats quasi-définitifs (99,9%) ont été connus vers 2h30.

22h33 : Bonsoir FI, on sait quand on pourra avoir un résultat fiable des elections au Brésil ? Si c’est pour ce soir, je veille un peu ! Bonne soirée.

22h29 : La moitié des bulletins ont déjà été dépouillés et c’est toujours très serré. Le président sortant Bolsonaro est toujours devant mais l’écart est très très faible. A noter qu’un peu plus de 60 millions de bulletins ont été dépouillés.

22h25 : Après 45% des bulletins dépouillés, les pro-Lula « semblent détendus et confiants », tweete notre envoyée spéciale à Sao Paulo.

22h20 : D’abord bonsoir @Squale. Et figurez-vous que…si. Nous avons publié pas plus tard que ce matin un article de notre envoyée spéciale, qui a recueilli le témoignage de quatre électeurs du président sortant.

22h19 : Et des pro-Bolsonaro ça n’arrive jamais chez les trotskistes de France Info ???

22h15 : Et notre envoyée spéciale est toujours aux côtés des pro-Lula, qui ont le sourire. « J’essaie de ne pas regarder au fur et à mesure pour ne pas être trop nerveux », confie Arthur, vêtu d’un t-shirt « Lula 2022 ».

22h13 : Après 35% des bulletins dépouillés, les deux candidats sont au coude-à-coude. Jair Bolsonaro devance Lula d’une courte tête avec 700 000 voix d’avance.

22h00 : « Bolsonaro l’emporte avec 58,9% des voix sur 95% des bulletins dépouillés » dans le district fédéral de Brasilia, analyse Mathieu Gallard, qui travaille chez Ipsos. Il note malgré tout que le présidant sortant fait moins bien qu’en 2018, où il avait obtenu 70% des voix lors du second tour.

21h56 : On continue de suivre notre journaliste à Sao Paulo. Notre envoyée spéciale Valentine Pasquesoone a rejoint des sympathisants de Lula. Ils se sont réunis dans un espace associatif du centre de la mégalopole.

21h54 : « Bolsonaro est susceptible de mener longtemps car les régions pro-Bolsonaro (Brasilia et le sud du pays) ont tendance à être comptées en premier », note sur Twitter Tom Phillips, correspondant au Brésil du Guardian. Les résultats des régions pro-Lula sont historiquement comptabilisés plus tard.

21h58 : Le dépouillement continue. Un peu plus de 20% des bulletins ont été dépouillés, et le président sortant Jair Bolsonaro est toujours en tête, avec 600 000 voix d’avance.

21h30 : Le dépouillement continue au Brésil. Un peu plus de 5% des bulletins ont été dépouillés. Et Jair Bolsonaro est pour l’instant en tête. Attention, ces résultats vont évoluer au fil de la soirée et des régions.

21h18 : L’heure c’est l’heure. Notre journaliste Valentine Pasquesoone, qui est à Sao Paulo, a croisé un électeur qui a tenté de voter à 17h12 heure locale, soit douze minutes après la fermeture des bureaux de vote. Il a été éconduit.

21h07 : Le dépouillement vient de débuter…

21h00 : Bonsoir FI, pour le 1er tour vous aviez donné dans ce live un site officiel brésilien sur lequel suivre en direct le décompte et les résultats de la présidentielle (ou était-ce celui d’un organisme indépendant brésilien ?) Malgré des recherches, je ne le retrouve pas… 🙁 Mille mercis et belle soirée !

21h00 : Les bureaux de vote viennent de fermer au Brésil. Qui de Jair Bolsonaro ou Lula sera élu président ? Réponse dans la soirée. Nous suivrons bien sûr toute cette soirée dans ce direct. Les résultats sont attendus tard dans la soirée.

20h48 : Au terme d’une campagne d’une tension extrême, des soutiens de l’ancien président Lula accusent des policiers de perturber par des contrôles routiers le vote au second tour de l’élection présidentielle. Nos explications dans notre direct.

20h28 : On retourne à Sao Paulo, où les bureaux de vote ferment dans 35 minutes (comme dans tout le pays). Valentine Pasquesoone est maintenant à Mooca, l’un des quartiers de Sao Paulo qui a le plus voté pour Jair Bolsonaro au premier tour le 2 octobre. Elle échange avec des bénévoles du parti libéral, le parti de Jair Bolsonaro, qui vont contrôler le bon déroulé du vote et du dépouillement.

20h03 : Il est 20 heures, on fait un nouveau point sur l’actualité :

Dernière ligne droitedans tout le pays. Les bureaux de vote ferment à 21 heures alors que quelque 156 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour désigner leur futur chef d’Etat. Le président sortant d’extrême droite, Jair Bolsonaro, est opposé au candidat de gauche et ancien président, Luiz Inacio Lula da Silva. Suivez notre direct.

Le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé que « plus d’un millier de gendarmes » resteront mobilisés à Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, « afin qu’aucune ZAD ne se construise ».

Au moins 60 personnes sont mortes après l’effondrement d’un pont suspendu dans l’ouest du pays, selon le dernier bilan officiel.

Un Français se trouve parmi les 153 victimes du mouvement de foule à Séoul lors des festivités d’Halloween, a annoncé le Quai d’Orsay.

19h41 : Petite pause dans ce live pour vous partager un reportage de Valentine Pasquesoone à Rio de Janeiro, où les habitants des favelas de Maré se battent seuls contre les séquelles de la pandémie de Covid-19.

Matheus Vieira distribue des repas à Maré, à Rio de Janeiro (Brésil), le 17 septembre 2022.  (VALENTINE PASQUESOONE / FRANCEINFO)

(VALENTINE PASQUESOONE / FRANCEINFO)

20h30 : Adailson, lui, a voté pour la première fois de sa vie au premier tour de la présidentielle le 2 octobre. Celui qui porte un maillot de foot de l’Italie a voté Bolsonaro, qui « défend la famille ». Cet homme de 27 ans critique « les bandits » du camp adverse, alors que Lula a été condamné pour corruption et qu’il a été incarcéré. A noter que sa condamnation a ensuite été annulée par la Cour suprême brésilienne.

18h13 : « On a un président qui ne nous représente pas dans les situations difficiles comme la pandémie », juge Edinete, une électrice de Lula rencontrée à Sao Paulo par notre journaliste Valentine Pasquesoone. L’ancien président de gauche « a aidé la classe des travailleurs », dit celle qui porte un maillot du club de football brésilien du Flamengo.

18h01 : Il est 18 heures, on fait un nouveau point sur l’actualité :

Quelque 156 millions d’électeurs sont appelés aux urnes aujourd’hui pour le second tour de l’élection présidentielle brésilienne. Il oppose le président sortant d’extrême droite, Jair Bolsonaro, au candidat de gauche et ancien président, Luiz Inacio Lula da Silva. Suivez notre direct.

Au moins 30 personnes sont mortes après l’effondrement d’un pont suspendu dans l’ouest du pays, selon un premier bilan officiel.

Un Français se trouve parmi les 153 victimes du mouvement de foule à Séoul lors des festivités d’Halloween, a annoncé le Quai d’Orsay.

L’otage franco-australien enlevé vendredi au Tchad a été libéré. Il est en « bonne santé », a annoncé le Premier ministre tchadien.

17h55 : Selon le correspondant du Monde au Brésil, Bruno Meyerfeld, des policiers bloqueraient des routes et empêcheraient des électeurs de Lula d’accéder aux bureaux de vote. « Des partisans de Lula dénoncent des actions visant à les empêcher de voter dans des régions fiefs de la gauche. La justice electorale demande des explications à la police« , écrit-il.

18h18 : Valentine Pasquesoone vient de croiser une électrice de Lula dans un bureau de vote de la favela de Paraisopolis, à Sao Paulo. « Bolsonaro, pour les communautés pauvres, sa présidence laisse à désirer », juge celle qui garde en revanche « un bon souvenir » de l’ancien président de gauche.

18h17 : Alors que les Brésiliens sont appelés à choisir leur prochain président, le pays fait face ces dernières années à des épisodes climatiques extrêmes. Atafona, une cité balnéaire de l’Etat de Rio très en vogue dans les années 60, est victime de la montée des océans. Elle est sur le point d’être engloutie.

17h24 : L’occasion de vous repartager cet excellent article de Valentine Pasquesoone, qui a recueilli cette semaine le témoignage de quatre électeurs de Jair Bolsonaro.

Quatre électeurs de Jair Bolsonaro au Brésil, fin octobre 2022. (VALENTINE PASQUESOONE / ASTRID AMADIEU / FRANCEINFO)

(VALENTINE PASQUESOONE / ASTRID AMADIEU / FRANCEINFO)

17h30 : Retour à Sao Paulo, où notre journaliste Valentine Pasquesoone se trouve désormais dans un bureau de vote de la favela de Paraisópolis, l’un des quartiers les plus pauvres de la mégalopole. Elle a échangé avec Ricardo, un bolsonariste qui ne veut pas « que le pays tombe dans le communisme ».

17h04 : Bonjour @Kalypso. Les bureaux de vote fermeront à 17 heures au Brésil (21 heures à Paris). Le résultat de l’élection présidentielle devrait être connu tard dans la soirée.

17h04 : Grand stress pour les élections brésiliennes qui vont déterminer une partie de notre avenir climatique à tous. Savez-vous à quelle heure nous aurons les résultats ?

16h58 : On retourne à Sao Paulo où notre journaliste Valentine Pasquesoone vous fait vivre cette journée électorale. Elle vient d’assister à l’arrivée dans son bureau de vote de Geraldo Alckmin, le colistier de Lula et ancien gouverneur de l’Etat de Sao Paulo.

17h00 : A 16 heures, on se retrouve pour un nouveau point sur l’actualité :

L’otage franco-australien enlevé vendredi au Tchad a été libéré. Il est en « bonne santé », annonce le Premier ministre tchadien.

Quelque 156 millions d’électeurs sont appelés aux urnes aujourd’hui pour le second tour de l’élection présidentielle brésilienne. Il oppose le président sortant d’extrême droite, Jair Bolsonaro, au candidat de gauche et ancien président, Luiz Inacio Lula da Silva. Suivez notre direct.

Au moins 153 personnes sont mortes après un mouvement de foule à Séoul lors des festivités d’Halloween, selon le dernier bilan provisoire. Un Français se trouve parmi les victimes, confirme le Quai d’Orsay.

Les manifestants contre l’installation de réserves d’eau agricoles poursuivent leur mouvement à Sainte-Soline (Deux-Sèvres), alors que la préfecture maintient l’interdiction de tout rassemblement. Environ 2 000 manifestants sont toujours sur place et une nouvelle marche prévue à 14 heures.

15h27 : Les arrivées d’électeurs sont régulières dans ce bureau de vote de Sao Paulo. De nombreux électeurs sont en jaune et vert, aux couleurs du #Brésil https://t.co/UpJwQsFvZv

15h27 : Ronildo est assez confiant pour l’issue de l’élection. Il vote Lula pour la première fois car selon lui, « le président Bolsonaro a été catastrophique ». #Brésil

15h26 : Ronildo est venu voir Geraldo Alckmin, ancien gouverneur de l’Etat de Sao Paulo qui doit bientôt voter dans ce bureau de vote. Il est le colistier de Lula. « C’est la première fois que je vote PT et Lula », confie cet électeur de centre-droit, soutien d’Alckmin. #Brésil https://t.co/gZlsYt16Ke

15h27 : Notre journaliste Valentine Pasquesoone est à Sao Paulo, plus grand collège électoral du Brésil, pour ce second tour de la présidentielle qui oppose Jair Bolsonaro à Lula.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :