Crise de l’hôpital : le ministre de la Santé annonce une enveloppe « de l’ordre de 400 millions d’euros » d’aides au lieu des 150 millions prévus

Cela implique notamment la prolongation des mesures du plan d’urgence mises en place cet été, a détaillé François Braun mercredi. 

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 02/11/2022 17:33

Temps de lecture : 1 min.

De nouvelles mesures pour l’hôpital. Le ministre de la Santé, François Braun, a fait plusieurs annonces, mercredi 2 novembre, qui visent à endiguer la crise dans le secteur. Il a promis une enveloppe « de l’ordre de 400 millions d’euros » d’aides au lieu des 150 millions prévus pour les « services en tension de l’hôpital », notamment les urgences pédiatriques

Dans le détail, le ministre a annoncé la poursuite de la majoration de la rémunération des heures de nuit jusqu’au 31 mars 2023 pour les personnels médicaux et non médicaux, « pour reconnaître ce travail de pénibilité ». Cette mesure avait été mise en place au début de l’été, et faisait partie des 41 préconisations de la « mission flash » de la Première ministre, Elisabeth Borne, pour désengorger les hôpitaux. 

La prime d’exercice en soins critiques, initialement destinée aux infirmiers et cadres de santé, sera aussi élargie à l’ensemble des soignants qui travaillent dans les services de soins critiques adultes et enfants. Cette aide mensuelle de 118 euros brut était réclamée depuis plusieurs mois par les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture en réanimation. 

Pour appréhender les besoins de santé cet hiver, le ministre de la Santé a enfin promis la prolongation des mesures du plan d’urgence de cet été et la mobilisation par les agences régionales de santé (ARS) du « fonds d’intervention régional ». Il s’agit d’un outil financier qui vise à donner plus de souplesse aux ARS dans la gestion de leurs crédits, en fonction des besoins des établissements de santé du territoire. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :