DIRECT. Injure raciste à l’Assemblée : Marine Le Pen dénonce une polémique « grossière »

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #POLITIQUE

20h39 : « Nous savons que nous avons une opposition frontale sur les sujets de l’immigration. Lorsque j’ai déclaré ‘qu’ils retournent en Afrique’, j’ai évidemment fait référence au bateau et aux migrants que vous évoquiez. Je n’aurais jamais prononcé ni toléré une quelconque déclaration raciste ou insulte à votre égard. »

Le député du RN Grégoire de Fournas a écrit un courrier à son homologue LFI Carlos Martens Bilongo, que franceinfo a pu consulter, et dans lequel il se défend d’avoir voulu adresser une injure raciste au député. Il se dit « navré de l’incompréhension qu’ont suscité mes propos«  et « regrette si vous avez pu en être blessé », mais continue de dénoncer l’accusation de racisme comme une « manipulation politique ».

20h06 : Rappelons les principales informations de cette soirée :

La Nupes et des responsables de la majorité demandent des sanctions contre le député RN Grégoire de Fournas, qui a crié « qu’ils retournent en Afrique » alors que le député LFI Carlos Martens Bilongo posait une question sur un navire transportant des migrants naufragés. La question sera tranchée demain.

Brigitte Giraud remporte le prix Goncourt pour son roman Vivre vite. Le Renaudot est attribué à Simon Liberati pour son livre Performance.

Sept cargos chargés de céréales ont quitté les ports ukrainiens, après que la Russie a repris sa participation à l’accord sur les exportations.

Fin de carrière pour le Français Gilles Simon, après sa défaite au Masters 1000 de Paris-Bercy face à Félix Auger-Aliassime (6-1, 6-3).

19h55 : Ma déclaration suite à l’interpellation raciste du deputé RN Grégoire de Fournas https://t.co/zLVdBKb65J

19h54 : « Cela aurait-il été plus acceptable qu’un député hurle, à propos des réfugiés du bateau de SOS Méditerranée en situation critique, ‘qu’ils retournent en Afrique’ ? Le racisme est-il devenu si banal pour que cette phrase soit devenue acceptable ? »

Le député LFI Carlos Martens Bilongo réagit plus longuement dans un communiqué sur l’interpellation raciste du député RN Grégoire de Fournas lors de sa prise de parole. « Des bancs de la Nupes à ceux de LR, tous les députés présents ont entendu la même phrase » (« Retourne en Afrique »), affirme-t-il, convaincu qu’elle lui était adressée. Mais il questionne également la défense du député RN, qui assure qu’il visait les migrants dont parlait Carlos Martens Bilongo.

18h43 : La honte. Voilà le #RN parti de guerre civile et de racisme. De tels propos à l’Assemblée nationale française sont au-delà de l’intolérable. La déchéance et l’exclusion de l’injurieur doivent être décidées ! #DirectAN https://t.co/hqaSVWoEvG

18h43 : Racisme d’un député à l’Assemblée Nationale : du FN au RN, le nom change, mais les références hideuses et les habitudes ignobles restent. Quelle honte.

18h42 : Un peu plus tôt, d’autres responsables politiques avaient réagi. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin accuse le RN d’avoir conservé « les références hideuses et les habitudes ignobles » de son ancètre le Front national. Jean-Luc Mélenchon, lui, a réclamé une sanction plus dure que celle évoquée par le communiqué de la Nupes : « la déchéance et l’exclusion de l’injurieur ».

18h40 : Grégoire de Fournas a évidemment parlé des migrants transportés en bateaux par les ONG qu’évoquait notre collègue dans sa question au gouvernement. La polémique créée par nos adversaires politiques est grossière et ne trompera pas les Français.

18h40 : Comme son parti avant elle, la présidente du groupe RN Marine Le Pen défend Grégoire de Fournas : « La polémique créée par nos adversaires politiques est grossière et ne trompera pas les Français« , écrit-elle sur Twitter.

18h38 : Dans ce communiqué, la Nupes accuse par ailleurs Grégoire De Fournas d’avoir « choisi le mensonge pour défense en modifiant la phrase qu’il aurait prononcé ». Ce dernier assure qu’il visait le bateau de SOS Méditerranée et les migrants naufragés qu’il transporte, que Carlos Martens Bilongo était en train d’évoquer au micro, et non le député lui-même.

18h32 : 🔴 Propos racistes dans l’hémicycle : la NUPES demande la plus haute sanction contre Grégoire de Fournas. https://t.co/HQmQudfua7

18h32 : Dans un communiqué commun notamment relayée par la présidente du groupe LFI Mathilde Panot, les quatre groupes de la Nupes demandent « la plus haute sanction prévue par le règlement [de l’Assemblée nationale], soit la censure avec exclusion] ». Ce qui correspond, concrètement, à une exclusion de 15 jours et la privation pendant deux mois de la moitié de l’indemnité parlementaire.

18h27 : Le bureau de l’Assemblée nationale se réunira demain à 14h30 pour décider d’éventuelles sanctions à l’encontre du député RN Grégoire de Fournas après son interpellation raciste dans l’Hemicycle.

20h01 : A 18 heures, voici un point sur l’actualité :

L’Assemblée nationale met fin à la séance des questions au gouvernement après une interpellation raciste dans l’hémicycle. Grégoire de Fournas a crié « qu’ils retournent en Afrique », lors d’une question du député Nupes Carlos Martens Bilongo, qui portait sur un navire transportant des migrants naufragés.

Brigitte Giraud remporte le prix Goncourt pour son roman Vivre vite. Le Renaudot est attribué à Simon Liberati pour son livre Performance.

#ISRAEL Le Premier ministre israélien sortant Yaïr Lapid félicite Benyamin Nétanyahou pour sa « victoire » aux élections.

Sept cargos chargés de céréales ont quitté les ports ukrainiens, après que la Russie a repris sa participation à l’accord sur les exportations. Suivez notre direct.

Fin de carrière pour le Français Gilles Simon, après sa défaite au Masters 1000 de Paris-Bercy face à Félix Auger-Aliassime (6-1, 6-3).

17h45 : Bonjour . Le député LFI Carlos Martens Bilongo posait une question sur le « drame de l’immigration clandestine » et notamment sur l’ONG européenne SOS Méditerranée qui a demandé l’aide de la France, de l’Espagne et de la Grèce pour l’aider à trouver un port sûr pour débarquer 234 migrants secourus par son navire Ocean Viking avant que la météo ne se dégrade.

17h46 : Quelle est la question exacte posée par M. Carlos Martens Bilongo ?

17h38 : Le groupe Renaissance « ne siègera pas » demain à l’Assemblée faute d’une sanction lourde contre le député Rassemblement national annonce le vice-président du groupe. A noter que le groupe RN nie que son député ait visé l’élu LFI en criant « Qu’il(s) rentre(nt) en Afrique », donc les débats risquent d’être animés demain lors du bureau de l’Assemblée qui doit se réunir pour se prononcer sur une éventuelle sanction.

17h36 : « Le racisme n’a pas sa place dans notre démocratie. »

Elisabeth Borne a réagi, après qu’un député LFI a été victime d’une interpellation raciste dans l’hémicycle à l’Assemblée nationale. Elle estime que « naturellement » le bureau de l’Assemblée nationale « devra prendre des sanctions ».

17h30 : Bonjour @Larc et @enima. Vous avez raison, mais encore faut-il qu’il s’agisse d’un « délit flagrant ». Selon les explications du député RN, qui assure qu’il ne s’adressait pas au député LFI, il peut y avoir débat.

17h36 : Sauf erreur, le bureau de l’Assemblée peut lever l’immunité parlementaire sur demande du procureur de la République.

17h30 : La fiche de synthèse sur l’immunité parlementaire spécifie bien qu’un député peut être arrêté en cas de délit flagrant


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :