Congrès RN : Jordan Bardella renouvelle… et fait le ménage

Réservé aux abonnés

Élu avec 85 % des voix des adhérents RN, le nouveau président du parti a mis les instances dirigeantes à sa main. Non sans heurts.

Par Charles Sapin

Jordan Bardella au cote de Marine Le Pen lors du congres du Rassemblement national, le 5 novembre 2022 a Paris.
Jordan Bardella au côté de Marine Le Pen lors du congrès du Rassemblement national, le 5 novembre 2022 à Paris. © ALAIN JOCARD / AFP

Temps de lecture : 4 min

C’est la fin d’un faux suspense. Ce samedi, Jordan Bardella a été officiellement élu par les adhérents du Rassemblement national comme successeur de Marine Le Pen à la présidence du mouvement. Candidat archifavori face au maire de Perpignan, Louis Aliot, le jeune eurodéputé a tout de même créé la surprise par l’ampleur de sa victoire.

Au terme de trois mois de campagne interne, les quelque 26 000 votants l’ont choisi à près de 85 % des voix. Un score écrasant, même en comparaison des 67 % recueillis, en 2011, par Marine Le Pen face à Bruno Gollnisch lors de son accession à la présidence du FN. Fort de cette consécration sans partage, le dauphin de 27 ans a les mains totalement libres pour façonner l’appareil du parti à sa main. Et œuvrer à ce qu’il présentait comme son ambition première…

Je m’abonne

Offres exclusives: -50% la première année


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :