Adrien Quatennens bientôt de retour à l’Assemblée, « d’ici la fin du mois » selon des cadres de La France insoumise

Visé par une enquête pour violences conjugales, Adrien Quatennens est en retrait de ses fonctions au sein de LFI depuis bientôt deux mois. Des cadres du parti préparent les esprits à son retour à l’Assemblée.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 10/11/2022 09:01 Mis à jour le 10/11/2022 09:24

Temps de lecture : 1 min.

Selon nos informations la présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale, Mathilde Panot, l’a même annoncé en petit comité en début de semaine : elle va prendre contact avec Adrien Quatennens pour les modalités de son retour. Après l’avoir soutenu dans les médias dès le début de l’affaire, des cadres influents de La France insoumise tentent maintenant de réhabiliter le député du Nord. « Tout le monde veut qu’il revienne », nous assure l’un d’eux, estimant Adrien Quatennens victime d’un « lynchage ». « Une gifle ne peut pas le disqualifier à vie », martèle un autre.

Le groupe parlementaire a été prévenu, mais ce retour a été décidé par le haut, me raconte un parlementaire LFI, assez embarrassé. Il assure que les décisions de Jean-Luc Mélenchon continuent d’être diffusées par ses lieutenants présents à l’Assemblée sans consulter les autres, les nouveaux, décrits comme « totalement atomisés » par une députée insoumise. Pourtant quelques-uns voulaient à un moment exclure Adrien Quatennens du groupe, le temps de l’enquête, en vain. Son retour est dans les tuyaux, donc, mais sous les radars puisque LFI ne l’a même pas évoqué avec les leaders des autres groupes de la Nupes.

Précision utile : son arrêt maladie vient de prendre fin. À l’Assemblée, un insoumis de poids assure qu’il reviendra « physiquement dans le circuit d’ici la fin mois ». « Il remontera sur le cheval, dit-il, et on l’aidera ».

À en croire l’un des proches d’Adrien Quatennens, il est combatif et a envie de revenir, mais pas avant de clarifier sa situation, notamment son divorce, et de raconter sa version des faits. Selon l’un des dirigeants de LFI, le député du Nord remet déjà le pied à l’étrier : en coulisses, il reprend contact en ce moment avec des cadres et des militants du département.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :