Don d’organes : pourquoi un Français sur 3 s’y oppose

Réservé aux abonnés

Le taux de refus au prélèvement d’organes et de tissus stagne en France aux alentours de 30 % alors que 27 802 patients sont aujourd’hui en attente de greffe.

Par Clémence De Ligny

Temps de lecture : 4 min

Je m’abonne

Offres exclusives: -50% la première année


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :