Nord : deux immeubles s’effondrent dans le centre de Lille, il n’y a « à priori pas de mort et pas de blessé », annonce Martine Aubry

Deux immeubles se sont effondrés sans faire à ce stade de victime, rue Pierre-Mauroy dans le centre de Lille (Nord), samedi 12 novembre, a rapporté une journaliste de franceinfo sur place. Une « importante opération de secours » était en cours samedi matin, a écrit sur Twitter le service départemental d’incendie et de secours du Nord (Sdis), appelant la population à « éviter le secteur ». 

Un peu plus tard samedi matin, le Sdis a précisé sur Twitter que « 48 engins de secours sont engagés » sur le lieu de l’effondrement. 

A ce stade, les causes de cet effondrement restent inconnues. « La reconnaissance et les levées de doute se poursuivent. Aucune victime n’est à déplorer pour l’instant », a annoncé sur Twitter la maire de Lille, Martine Aubry. 

« C’est un effondrement de deux immeubles entiers (…) C’était un immeuble avec deux parties : une partie anciennement France Loisirs qui était vide, et une partie de l’enseigne Tape à l’œil en travaux », a précisé sur BFMTV Violette Spillebout, députée Renaissance du Nord et conseillère municipale de Lille.

La maire de Lille Martine Aubry, interrogée par l’AFP, a expliqué qu’« un jeune est rentré à 3 heures du matin et il s’est rendu compte que le mur (du bâtiment) était gondolé ». Ce jeune a ensuite prévenu la police municipale et les pompiers, qui ont décidé d’évacuer l’immeuble, estimant « qu’il y avait un vrai risque », d’après Martine Aubry. La maire de la ville a précisé que les immeubles voisins ont également été évacués. 

« On a entendu un bruit de quelques secondes, tout doucement au début. On a pensé que c’était l’échafaudage qui tombait », a raconté à l’AFP Ludovic Ficher, qui travaille dans un immeuble mitoyen. « Quand on s’est rendu compte que c’était tout l’immeuble qui était en train de s’effondrer, on est tous partis en courant », a-t-il ajouté. « J’ai eu la peur de ma vie. »


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :