La Terre franchit le cap des huit milliards d’habitants

Publié le : 15/11/2022 – 00:41

Ce mardi 15 novembre est la date d’un tournant démographique : la planète Terre est désormais habitée par huit milliards d’êtres humains.

Publicité

Nous ne sommes plus 7, mais 8 milliards d’êtres humains sur la planète, selon les modélisations de l’Organisation des Nations unies. L’ONU l’avait annoncé dans un rapport rendu public à l’occasion de la Journée mondiale de la population au mois de juillet. 

Aujourd’hui, la population mondiale est plus de trois fois supérieure à ce qu’elle était au milieu du XXe siècle. Mais le nombre d’habitants sur Terre augmente moins vite qu’avant. Il aura fallu 11 ans pour passer de 7 à 8 milliards d’habitants. Pour atteindre les 9 milliards, il faudra patienter jusqu’en 2037. La population mondiale devrait atteindre un pic d’environ 10,5 milliards de personnes dans les années 2080 et se maintenir à ce niveau jusqu’en 2100. Un ralentissement lié en grande partie au développement de l’éducation des filles et de l’accès à la contraception.

En 2022, les deux régions les plus peuplées se situent toutes les deux en Asie : l’Asie de l’Est et du Sud-Est qui regroupent à elles-seules 29% de la population mondiale, quand l’Asie centrale et du Sud abrite 26% de l’humanité. Premier pays en termes de population, la Chine se verra cependant ravir ce titre l’année prochaine par l’Inde.

Ici, je peux travailler au moins 24 jours par mois, alors que dans ma région, il n’y a pas de travail régulier. C’est difficile de vivre ici, car il n’y a pas d’eau ou d’électricité, mais au moins, nous avons des revenus.

À New Delhi, des bidonvilles sous pression démographique

Mais d’ici 2050, c’est l’Afrique subsaharienne qui contribuera, à elle seule, à la moitié de la croissance mondiale. Sa population devrait quasiment doubler en moins de trente ans, nous dit l’ONU, avec 2 milliards d’habitants à la fin des années 2040, avec des croissances particulièrement rapides en République démocratique du Congo et en Tanzanie.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :