DIRECT. Guerre en Ukraine : le Pentagone dénonce la « campagne de terreur » de la Russie, après les frappes massives sur les infrastructures ukrainiennes

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

21h28 : Comment pourra-t-on déterminer l’origine du tir de missile qui a fait deux morts en Pologne ? Outre l’analyse des débris au sol, les enquêteurs pourront s’appuyer sur les relevés des avions radars de l’Otan, comme le détaille notre journaliste Thibaud Le Meneec.


(ARTUR WIDAK / ANADOLU AGENCY / AFP)

21h22 : « Nous voulons établir tous les détails, chaque fait.« 

Dans sa traditionnelle adresse du soir, le président ukrainien demande à « obtenir l’accès à toutes les données dont disposent [ses] partenaires et au site de l’explosion » survenue, hier, en Pologne.

21h16 : « Les Russes ont échoué dans leurs objectifs stratégiques et sont à présent en train d’échouer sur le plan opérationnel et tactique. »

Le général américain estime que Moscou « perd » sur tous les fronts en Ukraine. Pour autant, il juge « pas très élevée » la probabilité « d’une victoire militaire ukrainienne, expulsant les Russes de tout l’Ukraine y compris (…) la Crimée« .

21h11 : Le chef d’état-major américain, le général Mark Milley, qualifie de « crime de guerre » les frappes russes qui ont visé le réseau électrique ukrainien, hier. Il confirme qu’il s’agissait de la « plus grosse vague de missiles » tirée sur le pays depuis le début de l’invasion russe.

20h13 : Après que le président ukrainien a affirmé que le missile tombé en Pologne était russe, la Hongrie dénonce « un mauvais exemple » donné par Volodymyr Zelensky. Budapest estime qu’il a « eu tort » d’être aussi catégorique et accusateur.

20h00 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l’actualité de ce mardi :

L’hypothèse d’une frappe russe s’éloigne. Le missile qui a fait deux morts sur le sol polonais appartenait « probablement » à la défense antiaérienne de l’Ukraine, a déclaré la Pologne, à l’unisson avec l’Otan.

« Le Brésil redeviendra une référence climatique mondiale », a déclaré le président élu brésilien, Lula, invité de la COP27 en Egypte. Le futur successeur de Jair Bolsonaro a émis le souhait d’accueillir la COP30 en 2025 « en Amazonie ».

• La fusée géante de la mission Artemis a décollé vers la Lune, ce matin. Ce vol test, sans astronaute à bord, fera le tour du satellite sans y atterrir, pour confirmer que le véhicule est sûr pour un futur équipage de la Nasa.

• Pour sa première participation, Charles Caudrelier a remporté la 12e édition de la Route du rhum, établissant un nouveau record de la course. Son arrivée a été endeuillée par la mort de deux organisateurs, tombés à la mer.

19h14 : @Jean Bonne question ! Selon une estimation de la Banque mondiale, le PIB de l’Ukraine devrait plonger de 35% en 2022 par rapport à l’année précédente.

19h08 : Bonjour FI de combien a baissé le P.I.B de l’Ukraine en regard ?

19h00 : La dernière récession en Russie remontait à 2020 et au début 2021, années marquées par la pandémie de Covid-19. Cette fois, la tendance est largement affectée par les effets des lourdes sanctions occidentales infligées depuis février.

18h57 : Pendant ce temps, la Russie entre officiellement en récession. Après un recul du PIB de 4,1% au deuxième trimestre, le troisième trimestre est marqué par un repli de 4%, selon une première évaluation de l’agence officielle de statistiques Rosstat.

18h54 : La Maison Blanche affirme à son tour n’avoir « rien vu qui contredise » la thèse d’un missile de défense ukrainien après l’explosion survenue en Pologne. Pour autant, la Russie est, « au bout du compte, responsable de cet incident tragique ».

18h45 : Analyse du chercheur Frédéric Encel, sur notre antenne, au sujet de l’attitude de Volodymyr Zelenksy : « Il a parlé comme un chef de guerre, il est dans son rôle. Comme le dit un adage : la première victime dans une guerre, c’est la vérité. S’il n’avait pas dit ça, je pense que beaucoup de nationalistes ukrainiens et de simples citoyens ukrainiens se seraient demandés s’il n’était pas devenu un peu mou face à la Russie. »


(POLICE POLONAISE / AFP)

18h49 : « Je n’ai aucun doute que ce missile n’était pas à nous. Je crois que c’était un missile russe. »

Loin de la prudence affichée par ses alliés occidentaux, qui penchent vers l’hypothèse d’un accident de la défense antiaérienne ukrainienne, le président ukrainien soutient toujours que Moscou est responsable de l’explosion hier en Pologne.

18h01 : Il est 18 heures, on s’arrête sur l’actu de ce début de soirée :

La Russie convoque l’ambassadeur polonais, annonce la diplomatie russe, au lendemain d’un tir de missile meurtrier en Pologne.Suivez la situation dans notre direct.

Le parquet de Pointe-à-Pitre a annoncé l’ouverture d’une enquête judiciaire pour « homicides involontaires » et « blessures involontaires », après la mort de deux personnes dans un accident de bateau en marge de l’arrivée.

Quarante-huit personnes, soupçonnées d’avoir téléchargé et consulté des images et vidéos pédopornographiques de manière massive, ont été interpellées en France, a appris franceinfo de source policière.

Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux collégiens, se sont rassemblés à Paris autour de la famille de Lola pour une marche en hommage à l’adolescente de 12 ans, tuée le 14 octobre.

16h55 : « L’ambassadeur polonais est convoqué au ministère russe des Affaires étrangères », a assuré sur Telegram la porte-parole de la diplomatique russe, Maria Zakharova, sans donner plus de précisions.

16h51 : La Russie convoque l’ambassadeur polonais, annonce la diplomatie russe, au lendemain d’un tir de missile meurtrier en Pologne.

15h44 : Interrogé sur franceinfo, le député ukrainien Oleksy Gontcharenko reconnaît qu’il est « possible » que le missile qui a tué deux personnes en Pologne soit un missile ukrainien. « Je présente mes condoléances au peuple polonais », ajoute-t-il.

14h51 : « L’Ukraine demande un accès immédiat au site de la frappe pour les représentants de la Défense et des garde-frontières », a réclamé sur Twitter le secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense ukrainien, Oleksiï Danilov, qui a dit souhaiter « un examen conjoint de l’incident« . « Nous sommes prêts à remettre la preuve de la trace russe que nous avons », a-t-il affirmé, alors que Moscou a formellement nié être responsable de ce tir.

14h44 : L’Ukraine demande « un accès immédiat » au site en Pologne où est tombé la veille un missile

14h07 : Il est 14 heures, voici les titres :

Le président polonais, Andrzej Duda, a considéré comme « hautement probable » que le missile qui a tué deux personnes à la frontière avec l’Ukraine a été utilisé par la défense ukrainienne. Même discours du côté de l’Otan. Suivez la situation dans notre direct.

Deux personnes sont mortes dans un accident de bateau suiveur à l’arrivée à Pointe-à-Pitre.

#CORRIDA Les députés se sont prononcés en commission contre l’interdiction de la corrida, rejetant une première fois la proposition de loi du parlementaire LFI Aymeric Caron.

#COP27 Le président élu du Brésil, Lula, annonce à la COP27 qu’il souhaite organiser la conférence de l’ONU sur le climat en Amazonie en 2025.

13h39 : « Notre analyse préliminaire suggère que l’incident a été probablement causé par un missile de système ukrainien de défense anti-aérienne tiré pour défendre le territoire ukrainien contre les missiles de croisière russes », a déclaré Jens Stoltenberg lors d’une conférence de presse à Bruxelles. « Ce n’est pas de la faute de l’Ukraine », a-t-il ajouté.

13h39 : Le chef de l’Otan assure qu’il n’y a « pas d’indication d’une attaque délibérée » en Pologne.

13h39 : Si vous n’avez rien suivi à ce qu’il s’est passé ces dernières heures en Pologne, non loin de la frontière avec l’Ukraine, nous vous avons résumé dans cet article ce que l’on sait de cette explosion qui a fait deux morts dans le village de Przewodow.

(ARTUR WIDAK / ANADOLU AGENCY / AFP)

13h39 : « Rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque intentionnelle contre la Pologne », a affirmé Andrzej Duda à la presse. « Il y a une forte probabilité qu’il s’agisse d’un missile qui a simplement été utilisé par la défense antimissile ukrainienne », a-t-il poursuivi. ‘est « probablement un accident malheureux, hélas« , a-t-il ajouté.

12h26 : Le président polonais juge « hautement probable » que le missile provienne de la défense ukrainienne

13h39 : Bonjour @Poland, Emmanuel Macron a en effet parlé de deux missiles mais la Pologne en évoque seulement un seul, tandis que l’Otan parle d’« une explosion ». Nous choisissons pour l’heure de rester au singulier, en attendant plus de précisions.

13h39 : Polska : illisibles missiles, un ou deux ? Missile et antimissile ?!??

13h39 : Berlin propose de soutenir Varsovie avec des patrouilles aériennes après la chute meurtrière d’un missile en Pologne. « En réaction aux événements en Pologne, nous allons offrir à la Pologne des patrouilles aériennes avec des Eurofighters allemands », a déclaré un porte-parole du ministère allemand de la Défense, Christian Thiels, lors d’un point presse à Berlin.

12h11 : Midi, faisons un nouveau point sur l’actualité de la journée :

Une réunion d’urgence des ambassadeurs de l’Otan a débuté ce matin au siège de l’Alliance atlantique à Bruxelles, au lendemain de la chute de missile en Pologne qui a fait deux morts. « Il y a eu deux missiles tombés sur le sol polonais. Je resterai extrêmement prudent. Aujourd’hui nous ne pouvons pas les attribuer », a déclaré Emmanuel Macron depuis le G20. La Russie évoque pour sa part un « missile guidé antiaérien des systèmes de défense antiaérienne S-300 des forces armées ukrainiennes ». Suivez notre direct.

« Il y a un espace de convergence, y compris avec la Chine et l’Inde, pour pousser la Russie à la désescalade », a déclaré Emmanuel Macron depuis Bali (Indonésie), à l’issue du sommet du G20. « Le G20 ne veut pas de la guerre, du chantage nucléaire qu’il juge inadmissible.« 

La fusée géante de la mission Artemis a décollé avec succès vers la Lune ce matin. Le décollage a eu lieu à 7h47 (heure de Paris). Le module Orion se déploie comme prévu après le lancement réussi de la fusée.

Le skippeur français Charles Caudrelier a franchi la ligne d’arrivée de la Route du rhum après six jours et 19 heures, un nouveau record. « J’avais tellement envie de gagner cette course. J’en rêve depuis que je suis gamin », a-t-il réagi.

12h28 : « Il y a eu hier une journée terrible pour l’Ukraine et le peuple ukrainien. Plus de 85 missiles sont tombés sur des cibles, des infrastructures civiles. Il y a eu une offensive aérienne redoublée de la part de la Russie. Dans ce contexte, il y a eu ces deux missiles tombés sur le sol polonais. Je resterai extrêmement prudent. Aujourd’hui nous ne pouvons pas les attribuer. »

12h29 : Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, se dit « convaincu » que l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, signé en juillet et qui doit expirer vendredi, sera reconduit « sans interruption ». « Nous allons poursuivre nos efforts pour prolonger cet accord pour un an », déclare-t-il.

11h01 : 🔴 🗣 « J’ai dit au président Zelensky la solidarité de la France face aux tirs de missile massifs”, poursuit Emmanuel Macron, qui parle d’un “message envoyé à dessein par la Russie au moment où nous nous réunissions”. “Ce n’est pas un sommet du G20 qui décide de la paix.” https://t.co/uJZJGMIJvQ

11h00 : 🔴 🗣 « Le G20 n’a pas détourné le regard de la guerre en Ukraine. Il existe un espace de convergence avec la Chine et l’Inde pour pousser la Russie à la désescalade”, assure Emmanuel Macron. “La Chine peut jouer à nos côtés un rôle de médiation dans les prochains mois.” https://t.co/I9B7ErVd7S

10h57 : Selon les infos actuelles, les frappes en #Pologne pourraient être le résultat des systèmes de défense anti-aérien ukrainiens. Des débris de missiles russes & d’un missile anti-aérien ukrainien auraient atterri en Pologne. Ceci doit encore être confirmé par l’analyse en cours.

12h30 : Le missile tombé en Pologne et ayant tué deux personnes pourrait « être le résultat des systèmes de défense anti-aérien ukrainiens », déclare la ministre belge de la Défense, Ludivine Dedonder, sur Twitter. « Des débris de missiles russes et d’un missile anti-aérien ukrainien auraient atterri en Pologne. Ceci doit encore être confirmé par l’analyse en cours », a-t-elle ajouté.

12h31 : Evoquant le missile tombé en Pologne, Emmanuel Macron déclare au début de sa prise de parole que « les analyses sont en cours ».

10h58 : Emmanuel Macron annonce également une visite en Chine au début de l’année 2023. La France souhaite un « rôle de médiation plus important » de Pékin dans les efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre en Ukraine.

10h50 : Emmanuel Macron évoque un « espace de convergence, y compris avec les grands émergents comme la Chine et l’Inde, pour pousser la Russie à la désescalade ».

10h49 : « Le G20 ne veut pas de la guerre, du chantage nucléaire qu’il juge inadmissible. »

10h49 : Emmanuel Macron évoque l’importance, à travers le G20, d’« envoyer un message très clair pour éviter toute escalade, pour défendre la paix et éviter une division et partition du monde. C’est le message clair qui a été envoyé à la communauté internationale et en particulier à la Russie ».

10h47 : Emmanuel Macron prend la parole à l’issue du sommet du G20 à Bali (Indonésie). Vous pouvez suivre son discours dans notre direct.


(FRANCEINFO)

10h46 : « Les photographies de l’épave retrouvée à Przewodów (Pologne), publiées dans la soirée, ont été identifiées sans ambiguïté par les experts russes du complexe militaro-industriel comme des éléments du missile guidé anti-aérien S-300 de l’armée de l’air ukrainienne », déclare le ministère de la Défense russe, cité par l’agence Tass.

10h44 : Moscou assure également que la frappe russe la plus proche de la Pologne a eu lieu à 35 kilomètres de la frontière. Le village polonais de Przewodow, où est tombé un missile hier faisant deux morts, est situé à six kilomètres de la frontière ukrainienne.

10h41 : #POLOGNE La Russie affirme que le missile qui a fait deux morts en Pologne hier a été tiré par un système de défense S-300 des forces ukrainiennes.

10h34 : Une réunion d’urgence des ambassadeurs de l’Otan a débuté au siège de l’Alliance atlantique à Bruxelles, au lendemain de la chute d’un missile près de la frontière ukrainienne en Pologne, annoncent des diplomates à l’AFP. Cette réunion sera présidée par la secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, qui doit ensuite tenir une conférence de presse à 12h30.

10h02 : Le chancelier allemand, Olaf Scholz, met en garde contre toute « conclusion hâtive » après la chute meurtrière en Pologne d’un missile, « très probablement de fabrication russe » selon Varsovie. « Dans une affaire aussi grave, il faut se garder de toute conclusion hâtive sur le déroulement des faits avant une enquête soigneuse », déclare le dirigeant.

09h38 : Des sirènes d’alerte ont retenti ce matin dans l’ensemble des régions d’Ukraine, d’après une application officielle de défense antiaérienne. Les forces russes ont tiré « environ » 100 missiles sur l’Ukraine hier, touchant des infrastructures énergétiques essentielles dans différentes régions, et faisant au moins un mort.

09h08 : 9 heures, faisons un nouveau point sur l’actualité de la journée :

L’Elysée appelle à « la grande prudence » sur l’origine du missile tombé en Pologne, qui a fait deux morts près de la frontière avec l’Ukraine. La Russie dément tout tir de missile vers la Pologne. Pour Volodymyr Zelensky, cette explosion en Pologne est un « message » de la Russie au G20. Suivez notre direct.

Moscou a tiré « environ » 100 missiles sur l’Ukraine hier, touchant plusieurs infrastructures énergétiques essentielles dans différentes régions, et faisant au moins un mort. Hier, « il y a eu la plus grande attaque de l’histoire du secteur de l’énergie, qui a touché toutes les régions de l’Ukraine », réagit ce matin le gestionnaire de réseau de transport d’énergie ukrainien Ukrenergo.

La fusée géante de la mission Artemis a décollé avec succès vers la Lune ce matin. Le décollage a eu lieu à 7h47 (heure de Paris). Le module Orion se déploie comme prévu après le lancement réussi de la fusée.

L’ancien président républicain Donald Trump a annoncé sa candidature pour l’élection présidentielle de 2024 hier soir, critiquant vivement le travail de l’administration Biden. La réaction de Joe Biden n’a pas tardé : « Trump a laissé tomber l’Amérique », a réagi le président américain depuis le sommet du G20 à Bali (Indonésie).

09h19 : Selon le conseiller de la présidence ukrainienne Kyrylo Timochenko, quelque 90 000 personnes sont notamment encore privées d’électricité dans la région de Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine. A Lviv, dans l’ouest du pays, « l’approvisionnement en électricité et en eau a été rétabli à 95% », précise-t-il sur Telegram.

08h56 : Hier, « il y a eu la plus grande attaque de l’histoire du secteur de l’énergie, qui a touché toutes les régions de l’Ukraine », réagit ce matin le gestionnaire de réseau de transport d’énergie ukrainien Ukrenergo sur Telegram. « La situation la plus difficile se situe dans l’ouest de l’Ukraine, ainsi que dans les régions du centre et du nord-est. »


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :