Pédopornographie : 48 hommes soupçonnés d’avoir consulté des contenus « particulièrement violents » interpellés en France

Les personnes arrêtées sont soupçonnées de consultation massive de contenus pédopornographiques parfois « particulièrement violents ».

Article rédigé par

Radio France

Publié le 16/11/2022 17:28 Mis à jour le 16/11/2022 19:13

Temps de lecture : 1 min.

Quarante-huit personnes, soupçonnées d’avoir téléchargé et consulté des images et vidéos pédopornographiques de manière massive, ont été interpellées en France, majoritairement mardi 15 et mercredi 16 novembre, a appris franceinfo de source policière. Parmi elles figurent des élus locaux et des personnes travaillant au contact de jeunes mineurs.

Ces personnes ont été interpellées partout en métropole, au cours d’une opération coordonnée par l’OCRVP (Office central de répression des violences aux personnes). Elles sont actuellement en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. Les policiers ont ciblé des personnes soupçonnées de consultation massive de contenus pédopornographiques, des contenus parfois « particulièrement violents », selon cette même source.

Toutes les personnes entendues sont des hommes, principalement âgés d’une quarantaine d’années. Le plus jeune a 26 ans, le plus âgé a 79 ans. Toutes les catégories sociales sont concernées : des élus, des ouvriers, des cadres, mais aussi des retraités. Certains présentent une démarche de « collectionneur », c’est-à-dire qu’ils conservent sur leur ordinateur des centaines, parfois des milliers de contenus pédopornographiques.

En plus des soupçons de consommation de contenus pédopornographiques, le but pour les enquêteurs pendant les gardes à vue, est de savoir si certains de ces hommes ont pu passer à l’acte et pourraient être ainsi visés par des poursuites pour pédocriminalité.

Parmi ces 48 personnes, deux ont été interpellées dans le Puy-de-Dôme, rapportait France Bleu Pays d’Auvergne mardi. Il s’agit d’un homme d’une soixantaine d’années et d’un autre d’une quarantaine d’années. Un autre homme, âgé de 52 ans, a été arrêté à Locmaria-Plouzané dans le Finistère, détaille France Bleu Breizh Izel. Il lui est reproché d’avoir partagé de très nombreux fichiers pédopornographiques dont certains concernent de jeunes mineurs de moins de 15 ans. Des fichiers à caractères pédopornographiques ont également été retrouvés sur des clés USB.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :