DIRECT. Guerre en Ukraine : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé » en Pologne, reconnaît Zelensky, convaincu que « c’était un missile russe »

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

15h55 : « Le tribunal inflige une peine de prison à perpétuité » aux Russes Igor Guirkine et Sergueï Doubinski et à l’Ukrainien Leonid Khartchenko, reconnus coupables de meurtre et d’avoir joué un rôle dans la destruction de l’avion, a déclaré le juge président Hendrik Steenhuis.

15h52 : Les trois hommes, reconnus coupables dans l’affaire du crash du vol MH17, provoqué par un missile en 2014, sont condamnés à la perpétuité par coutumace.

15h37 : « Je me suis entretenu avec le président Zelensky, j’essaye de le soutenir dans toutes les actions qu’il entreprend. Souvenez-nous que ces derniers jours, l’Ukraine a subi une attaque massive de la Russie. La situation est très tendue. Je répète : il s’agirait d’un accident, ce n’est pas un missile qui était dirigé contre la Pologne, on ne peut pas le traiter comme une attaque contre la Pologne », assure le président polonais Andrzej Duda, devant la presse.

15h31 : La cour a déclaré que l’avion avait bien été touché par un missile BUK tiré depuis la localité de Pervomaisky, ce qui a précipité la chute de l’appareil. Elle qualifie également les affrontements de 2014 de « conflit armé international », sous contrôle de la Russie. Les magistrats ont également regretté que l’accusation ait diffusé en ligne des éléments de l’enquête, mais ils ont estimé que cela n’invalidait pas la procédure.

15h28 : A l’époque des faits, ces trois hommes faisaient partie des forces séparatistes, soutenues par le Kremlin. Le tribunal a établi leur rôle-clé dans l’acheminement du système de missiles BUK en Ukraine, depuis une base militaire en Russie, même s’ils n’ont pas déclenché eux-mêmes le tir. Un quatrième homme, Oleg Poulatov, le seul qui avait présenté des avocats à l’audience, a été acquitté.

15h28 : Les Russes Igor Guirkine et Sergueï Doubinski, ainsi que l’Ukrainien Leonid Khartchenko, ont été reconnus coupables par la justice néerlandaise à l’issue d’un procès qui a duré deux ans et demi. Au total, 298 passagers et membres d’équipage avaient été tués dans un avion de la Malaysia Airlines, alors qu’il se trouvait au-dessus de la partie du Donbass tenue par des combattants opposés à Kiev.

15h26 : La justice néerlandaise reconnaît la culpabilité de deux Russes et d’un Ukrainien dans le crash du vol MH17, provoqué par un missile en 2014. Un quatrième homme a été acquitté. #MH17

14h38 : « Quelle que soit la conclusion de l’enquête, nous savons déjà la partie qui porte la responsabilité ultime pour cet incident tragique : la Russie », vient de déclarer le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, depuis Bangkok, avant un sommet de dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

14h23 : Lorsque le missile est tombé à Przewodow, provoquant la mort de deux personnes, mardi, les habitants de ce village situé non loin de la frontière ont cru un instant que la guerre s’était déplacée en Pologne. Notre reportage.

(WOJTEK RADWANSKI / AFP)

14h05 : 14 heures, on se penche sur les titres :

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a déclaré jeudi « ne pas savoir ce qu’il s’est passé » en Pologne où un missile est tombé mardi, tuant deux personnes, après avoir pourtant affirmé que le projectile était « russe ». Suivez notre direct.

Le Parlement adopte définitivement le projet de loi sur l’assurance-chômage, ouvrant la voie à une modulation de l’indemnisation selon la conjoncture économique.

#ROYAUME_UNI Le ministre des Finances britannique, Jeremy Hunt, a dévoilé un budget d’austérité pour redresser les finances du Royaume-Uni avec 55 milliards de livres de hausses d’impôts et coupes dans la dépense publique.

#RUGBY Le demi de mêlée et capitaine du XV de France, Antoine Dupont, a été suspendu quatre semaines, après son carton rouge reçu lors de la victoire contre l’Afrique du Sud (30-26) samedi dernier

13h57 : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Nous ne savons pas avec certitude. Le monde ne le sait pas. Mais je suis sûr que c’était un missile russe, je suis sûr que nous avons tiré depuis des systèmes de défense aérienne », a déclaré Volodymyr Zelensky, cité dans un communiqué de la présidence ukrainienne.

14h04 : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé », assure le président ukrainien à propos du missile tombé en Pologne.

13h24 : Les souffrances de civils en Ukraine, confrontés en plein hiver à des coupures d’électricité après les frappes russes sur les infrastructures énergétiques, sont la « conséquence » du refus de Kiev de négocier avec Moscou, affirme le Kremlin.

12h46 : Les frappes massives de l’armée russe sur les installations techniques en Ukraine ont endommagé les réseaux d’eau et d’électricité. Le pays travaille d’arrache-pied pour tout remettre en état le plus vite possible. Notre reportage.

(GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)

12h24 : Midi, faisons un nouveau point sur l’actualité :

Une nouvelle vague de frappes russes a visé plusieurs régions de l’Ukraine ce matin. Une attaque aérienne sur des bâtiments résidentiels de Vilniansk, dans la région de Zaporijjia, a fait au moins quatre morts. Suivez notre direct.

#UKRAINE L’accord permettant de poursuivre les exportations de céréales ukrainiennes par la mer Noire a été prolongé de 120 jours, annonce Volodymyr Zelensky. « On a clairement vu à quel point cet accord est important et bénéfique pour l’approvisionnement et la sécurité alimentaires du monde », a déclaré le président turc, Recep Tayyip Erdogan, l’un des artisans du compromis.

Le Parlement doit adopter définitivement aujourd’hui le projet de loi qui ouvre la voie à une modulation de l’assurance-chômage selon la conjoncture.

#EDUCATION Une majorité de syndicats d’enseignants des lycées professionnels ont appelé à une nouvelle journée de grève et des manifestations dans plusieurs villes aujourd’hui, pour réclamer le retrait d’un projet de réforme du lycée professionnel. Le projet d’augmenter le temps de stages d’au moins 50% est particulièrement critiqué.

12h24 : Le groupe ukrainien Naftogaz annonce qu’une attaque a visé un centre de production de gaz, dans l’est de l’Ukraine. « Il y a plusieurs destructions et des dégâts à divers niveaux », a déclaré Oleksiy Tchernychov, président du conseil d’administration. Des spécialistes « évaluent l’ampleur et les conséquences de l’attaque. Nous attendons également des informations sur d’éventuelles victimes. »

11h45 : Sur Telegram, le bureau du procureur général d’Ukraine annonce l’ouverture d’une enquête préliminaire sur la frappe qui a touché la ville de Vilniansk dans la région de Zaporijjia. « Selon l’enquête, dans la nuit du 17 novembre 2022, les forces d’occupation ont tiré trois missiles S-300 sur la ville de Vilniansk. L’une des roquettes a touché un immeuble résidentiel de deux étages dans lequel vivaient 10 personnes. On recense la mort de 4 citoyens, d’autres restent probablement sous les décombres. »

11h41 : Les opérations de secours se poursuivent à Vilniansk, dans la région de Zaporijjia, où au moins quatre personnes sont mortes lors d’une frappe. Quatre familles vivaient dans l’immeuble de deux étages, qui a été détruit dans la nuit. Voici deux images partagées sur Telegram par Oleksandr Staroukh, gouverneur de la région de Zaporijjia.

11h31 : Volodymyr Zelensky a déclaré être « sûr qu’il s’agissait d’un missile russe », mais également sûr que l’Ukraine s’était défendue contre les tirs russes. « Je ne sais pas à 100% ce qui s’est passé, je pense que le monde ne sait pas non plus à 100% ce qui s’est passé », a-t-il déclaré. « Nous ne pouvons pas dire précisément qu’il s’agissait de la défense anti-aérienne ukrainienne ».

11h27 : Volodymyr Zelensky, lors d’une interview en visioconférence au Bloomberg New Economy Forum à Singapour, s’est de nouveau exprimé au sujet du missile qui a fait deux morts en Pologne. Selon le président ukrainien, des responsables militaires lui ont expliqué que les images de l’explosion laissaient penser qu’elle n’avait pas pu être uniquement causée par les débris d’un missile ukrainien de défense anti-aérienne, rapporte Bloomberg (article en anglais).

11h00 : Le maire de Dnipro, Boris Filatov, publie sur Telegram l’image d’un fragment métallique fiché dans un manteau. Il affirme que le vêtement appartient à une employée municipale, qui venait en aide à des seniors. Cette femme est en train de subir une intervention chirurgicale à l’hôpital, précise l’élu.

(BORIS FILATOV / TELEGRAM)

10h56 : Le président turc Recep Tayyip Erdogan, l’un des partisans de l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes, confirme à son tour la prolongation de l’accord sur Telegram, pour 120 jours. « On a clairement vu à quel point cet accord est important et bénéfique pour l’approvisionnement et la sécurité alimentaires du monde », déclare-t-il.

10h50 : Sur Telegram, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, partage une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et présentée comme montrant une frappe touchant Dnipro ce matin.

(VOLODYMYR ZELENSKY / TELEGRAM)

10h44 : Selon le gouverneur Valentin Reznitchenko et le conseiller de la présidence ukrainienne Kirill Timochenko sur Telegram, une frappe à Dnipro a fait au moins 14 blessés, qui ont été hospitalisés.

10h41 : Après un entretien avec le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, déclare sur Twitter que Kiev « partage le point de vue selon lequel la Russie porte l’entière responsabilité de sa terreur par missiles et de ses conséquences sur le territoire de l’Ukraine, de la Pologne et de la Moldavie ».

10h25 : Invité de franceinfo ce matin, l’ambassadeur d’Ukraine en France, Vadym Omelchenko, estime que Volodymyr Zelensky « n’aurait pas lancé des paroles sans preuves, comprenant l’importance et la responsabilité de cette question ». « Notre président s’appuie sur les données des militaires ukrainiens et les données des renseignements ukrainiens », poursuit-il.

09h35 : Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a « salué » la prolongation de l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes, pour au moins 120 jours. Il affirme que « l’Onu est pleinement engagée à lever les obstacles qui entravent les exportations de produits agricoles et engrais de la Fédération de Russie ».

09h30 : Au moins cinq personnes ont été blessées lors d’une frappe à Dnipro, dans la région de Dnipropetrovsk, dont trois ont été hospitalisées. Une frappe a touché une zone industrielle, déclenchant un incendie qui s’est propagé à des bâtiments résidentiels. L’attaque est toujours en cours, précise le gouverneur Valentin Reznitchenko.

09h47 : Des frappes sont signalées dans plusieurs régions ukrainiennes ce matin. La défense antiaérienne a été activée dans la région de Kiev, où des missiles et des drones ont été signalés, précise le gouverneur régional Oleksiy Kouleba. Son homologue de la région de Mykholaïv signale également des drones, tandis que celui d’Odessa signale une attaque sur une infrastructure de la région.

09h12 : Au moins quatre personnes ont été tuées cette nuit lors d’une frappe aérienne sur des bâtiments résidentiels de Vilniansk, dans la région de Zaporijjia. Les sauveteurs mènent des opérations de recherche dans les décombres, annonce le conseiller présidentiel Kirill Timochenko.

(KIRILL TIMOCHENKO / TELEGRAM)

09h11 : 9 heures, faisons un nouveau point sur l’actualité :

L’accord permettant de poursuivre les exportations de céréales ukrainiennes par la mer Noire a été prolongé de 120 jours, annonce Volodymyr Zelensky. Le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandre Koubrakov, salue « une étape importante dans la lutte contre la crise alimentaire mondiale ». Suivez notre direct.

#UKRAINE Des frappes russes ont visé ce matin plusieurs régions de l’Ukraine, selon les autorités ukrainiennes. Des infrastructures ont été touchées à Dnipro et près d’Odessa, tandis qu’une explosion a été entendue à Kiev.

Le Parlement doit adopter définitivement aujourd’hui le projet de loi qui ouvre la voie à une modulation de l’assurance-chômage selon la conjoncture. Les sénateurs doivent se prononcer en fin de matinée sur un compromis trouvé avec les députés.

Les républicains décrochent une très courte majorité à la Chambre des représentants, après avoir obtenu au moins 218 sièges lors des élections de mi-mandat.

08h58 : We are waiting for official announcement from the leaders of the United Nations and Türkiye

08h56 : We officially appealed to the partners with a proposal to extend the Initiative for 1 year and to include the Mykolaiv port in it. It is also important to ensure the effective operation of the JCC. We submit our proposals for solving existing problems

08h55 : Le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandre Koubrakov, a salué sur Twitter « une étape importante dans la lutte contre la crise alimentaire mondiale ». Les autorités ukrainiennes ont proposé de prolonger cet accord pendant un an, ajoute-t-il.

08h52 : « L’accord céréalier a été prolongé pour 120 jours », déclare le président ukrainien sur Twitter. Cet accord permettant la poursuite des exportations de céréales ukrainiennes, conclu en juillet, devait expirer demain. Il a permis de sortir plus de 11 millions de tonnes de céréales des ports ukrainiens en quatre mois.

08h49 : L’accord permettant de poursuivre les exportations de céréales ukrainiennes par la mer Noire a été prolongé de 120 jours, annonce Volodymyr Zelensky.

08h42 : 🇷🇺 launched a missile attack on my native Odesa region. Infrastructure object.There has been a power outage in Odesa for more than a day. Some houses have been without electricity for more than a day. People are looking around the city for a place to recharge their phones.

08h42 : Le député ukrainien Oleksiy Gontcharenko assure sur Twitter que les forces russes ont également ciblé ce matin la région d’Odessa.

08h37 : At least one explosion heard in Kyiv. Others reported in Dnipro and Odesa. Oleksiy Kuleba, chief of the Kyiv regional military administration, said air defense was working over the Ukrainian capital.

08h36 : Selon le correspondant en Ukraine du Financial Times, au moins une explosion a été entendue dans la capitale ukrainienne. Kyrylo Timochenko, conseiller de la présidence ukrainienne, évoque également sur Telegram des explosions à Dnipro.

08h50 : Des explosions ont été entendues ce matin dans plusieurs villes ukrainiennes, dont au moins une à Kiev et à Dnipro.

08h23 : Rafael Grossi, directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a réagi aux frappes russes visant les infrastructures électriques en Ukraine mardi. « La panne d’électricité d’hier [mardi] montre clairement que la situation en matière de sûreté et de sécurité nucléaires en Ukraine peut soudainement empirer, ce qui accroît le risque d’une urgence nucléaire », a-t-il alerté dans un communiqué.

07h43 : 6 heures, voici un premier point sur l’actualité :

Le missile qui a fait deux morts dans un village de Pologne proche de la frontière ukrainienne appartenait « probablement » à la défense antiaérienne de l’Ukraine, a déclaré Varsovie. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a réclamé l’accès à « toutes les données » des Occidentaux et au site de l’explosion pour les experts ukrainiens.

Le Parlement doit adopter définitivement aujourd’hui le projet de loi qui ouvre la voie à une modulation de l’assurance-chômage selon la conjoncture. Les sénateurs doivent voter en fin de matinée sur un compromis trouvé avec les députés.

Une semaine après les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, les républicains ont réussi à obtenir une très courte majorité à la Chambre des représentants, chambre basse du Congrès américain, selon l’agence Associated Press (article en anglais). Les démocrates gardent leur majorité, courte également, au Sénat.

• La fusée géante de la mission Artemis a finalement décollé avec succès vers la Lune hier, après plusieurs reports depuis la fin du mois d’août. Ce vol test, sans astronaute à bord, doit faire le tour du satellite pour confirmer que le véhicule est sûr pour un futur équipage de la Nasa.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :