La Corée du Nord lance un missile balistique intercontinental qui tombe au large du Japon

Tokyo a précisé que le missile avait parcouru environ 1 000 km et atteint une altitude maximale de 6 000 km.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 18/11/2022 07:00 Mis à jour le 18/11/2022 08:13

Temps de lecture : 1 min.

C’est le dernier épisode en date d’une série record de tirs de projectiles. La Corée du Nord a lancé, vendredi 18 novembre, un missile balistique intercontinental (ICBM) qui est tombé au large du Japon. L’état-major sud-coréen dit avoir « détecté un missile balistique de longue portée présumé lancé vers 10h15 [2h15 heure de Paris] depuis la zone de Sunan à Pyongyang en direction de la mer de l’Est [nom coréen de la mer du Japon] ».

« Le missile balistique lancé par la Corée du Nord semble être tombé dans notre zone économique exclusive au large de Hokkaido », la grande île du nord de l’archipel nippon, a déclaré pour sa part le Premier ministre japonais, Fumio Kishida. Selon Tokyo, le missile a parcouru environ 1 000 km, atteignant une altitude maximale de 6 000 km. Les forces japonaises n’ont pas tenté de le détruire en vol. Le Japon estime qu’il s’agit d’un « missile balistique de classe ICBM, même si d’autres détails sont en cours d’analyse »

La Corée du Nord avait déjà lancé un ICBM le 3 novembre mais ce tir avait apparemment échoué, selon Séoul et Tokyo. La Corée du Nord a également tiré jeudi un missile balistique à courte portée.

Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon ont intensifié ces derniers mois leurs manœuvres militaires conjointes face aux menaces de la Corée du Nord. Cette dernière voit dans de tels exercices des répétitions générales à une invasion de son territoire ou à un renversement du régime de Kim Jong Un. 


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :