Coupe du monde 2022 : le président de la Fifa Gianni Infantino assure se sentir « arabe », « gay » ou encore « travailleur migrant »

Le président de la Fifa a voulu partager son empathie, samedi, à la veille du début du Mondial au Qatar, sujet à de nombreuses critiques.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 19/11/2022 09:42 Mis à jour le 19/11/2022 09:44

Temps de lecture : 1 min.

Le jeu n’a pas encore débuté à Doha, mais voilà sans doute les premières phrases marquantes de la Coupe du monde de football 2022. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a donné une conférence de presse inaugurale de la compétition, samedi 19 novembre à Doha, dans laquelle il a voulu partager ses pensées envers différentes parties de la population mondiale touchées par les discriminations, en particulier au Qatar.

Alors que les polémiques sont vives autour du non-respect des droits de l’homme, du travail dans l’émirat qatarien, Infantino a clamé se sentir « arabe » ou encore « gay » dans son propos d’introduction. « Aujourd’hui, je me sens qatarien, aujourd’hui je me sens arabe, aujourd’hui je me sens africain, aujourd’hui je me sens gay, aujourd’hui je me sens handicapé, aujourd’hui je me sens travailleur migrant » a-t-il prononcé au parterre de journalistes.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :