DIRECT. Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky écarte l’idée d’une « courte trêve » avec la Russie

Ce qu’il faut savoir

« Une paix vraiment réelle, durable et honnête ne peut venir que de la destruction complète de l’agression russe. » Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, a écarté vendredi 18 novembre, l’idée d’une courte trêve avec la Russie. Selon lui, Moscou veut « un répit pour reprendre des forces ». « On pourrait y voir la fin de la guerre, mais un tel répit ne fera qu’empirer la situation », a-t-il affirmé lors de remarques diffusées au forum international sur la sécurité d’Halifax, au Canada. Suivez notre direct.

La moitié des infrastructures énergétiques de l’Ukraine sont détruites. L’Ukraine a réclamé vendredi à l’Union européenne un « soutien supplémentaire » pour passer l’hiver, alors que près de la moitié de ses infrastructures énergétiques ont été mises « hors d’état de fonctionner » par les frappes russes massives qui les ont visées depuis début octobre.

Les dirigeants de l’Apec « condamnent » ce conflit. Les dirigeants de la région Asie-Pacifique ont ajouté samedi leur voix à la pression internationale exercée sur la Russie. « La plupart des membres ont fermement condamné la guerre en Ukraine et ont souligné qu’elle causait d’immenses souffrances humaines et exacerbait les fragilités existantes dans l’économie mondiale », ont déclaré les 21 dirigeants du forum de coopération économique Asie-Pacifique.

Plus d’une centaine d’Ukrainiens disparus à Kherson. Une étude de l’université américaine Yale a publié vendredi une étude selon laquelle plus d’une centaine d’Ukrainiens ont été détenus puis ont disparu à Kherson, lors de l’occupation russe. Elle y a recensé 226 détentions extrajudiciaires et disparitions forcées. La moitié des personnes emprisonnées « ne semblent pas avoir été libérées », selon le rapport, qui souligne que leur sort est peu clair depuis le retrait des forces russes de la ville le 11 novembre.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :