Twitter : Elon Musk rétablit le compte de Donald Trump après un sondage réalisé auprès de ses abonnés

Le compte de Donald Trump avait été supprimé le 9 janvier 2021, trois jours après l’assaut du Capitole par ses supporters, face au « risque de nouvelles incitations à la violence ».

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 20/11/2022 08:25

Temps de lecture : 1 min.

Il est de retour. Le compte de Donald Trump sur Twitter a été réhabilité, samedi 19 novembre, par le nouveau patron de la société Elon Musk. Ce dernier avait lancé un sondage vendredi auprès de ses abonnés pour savoir s’ils étaient favorables ou non au retour de l’ancien président américain sur la plateforme. Plus de quinze millions y ont répondu et 51,8% ont voté en faveur du « oui ». « Le peuple s’est exprimé. Trump va être rétabli », a tweeté l’entrepreneur sur son propre compte après le résultat. 

Quelques minutes après le message d’Elon Musk, le compte de Donald Trump était de nouveau visible, le dernier tweet datant du 8 janvier 2021. Le compte avait été supprimé le 9 janvier 2021, trois jours après l’assaut du Capitole par ses supporters, face au « risque de nouvelles incitations à la violence ».

Cette décision de rétablir le compte de l’ancien président a été critiquée. « Vous trahissez notre démocratie », a ainsi réagi, sur Twitter, le président de l’organisation de défense des droits civiques NAACP Derrick Johnson, affirmant que les abonnés d’Elon Musk « ne représentent pas l’Amérique ». De son côté, tout en se réjouissant qu’avec Elon Musk, Twitter soit « entre de bonnes mains », Donald Trump a toutefois affirmé qu’il resterait sur son réseau Truth Social. 

Lors d’une intervention par vidéo samedi à un rassemblement de la Coalition des juifs républicains à Las Vegas, le milliardaire a complimenté Elon Musk. « Je l’aime bien (…). Vous savez, c’est un sacré personnage et j’aime les sacrés personnages », a-t-il dit. « Mais ne vous inquiétez pas, nous n’allons nulle part. Truth Social est spécial », a-t-il ajouté. Cependant, cette plateforme ne lui offre qu’une petite caisse de résonance comparativement à Twitter où il comptait plus de 88 millions d’abonnés, alors qu’il a lancé sa campagne pour l’élection présidentielle américaine en 2024.


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :