Euro 2022 de handball : les Bleues terminent au pied du podium, la Norvège couronnée

Les Françaises, défaites après la prolongation lors de la petite finale (27-25), dimanche, quittent un Euro sans médaille pour la première fois depuis 2014. La Norvège, tombeuse du Danemark en finale, est sacrée une neuvième fois.

L’équipe de France repart de l’Euro 2022 sans médaille. Les Bleues, championnes olympiques en titre, espéraient l’or, elles n’obtiendront finalement même pas le bronze. Séchées par la Norvège en demi-finale, les joueuses d’Olivier Krumbholz se sont à nouveau inclinées, au terme de la prolongation (27-25) lors de la petite finale, face au Monténégro, dimanche 20 novembre, à Ljubljana (Slovénie). Les Françaises repartent bredouilles d’un Euro pour la première fois depuis 2014.

« On ne veut pas partir avec la médaille au chocolat », avait pourtant prévenu vendredi Béatrice Edwige, à la sortie de la cinglante défaite en demi-finale infligée par la Norvège, spécialiste pour mettre fin aux rêves de médaille d’or des Bleues après la finale de l’Euro 2020 et celle du Mondial 2021. Il fallait donc se reprendre et les Bleues n’ont pas su trouver les solutions face à un adversaire qu’elles avaient pourtant dominé avec autorité au tour principal (27-19).

Après un bon départ, elles ont connu un gros trou d’air, encaissant un 6-2 pour laisser les Monténégrines plus que dans le match à la mi-temps (13-12) malgré Cléopatre Darleux (six arrêts sur 19 tirs), gardienne la plus décisive du tournoi (37 % d’arrêts). Sans solution au retour des vestiaires, les Bleues ont craqué progressivement, malgré un vrai sursaut d’orgueil en repassant devant à trois minutes du terme.

Menées d’un but à deux secondes de la fin du temps réglementaire, les Françaises ont égalisé sur un jet de 7 mètres de Grâce Zaadi (22-22). Pourtant sur une bonne dynamique, les Bleues ont finalement cédé (27-25). « On n’a jamais réussi à rentrer dans le match, on a perdu énormément de duels défensifs en première période. Il y avait du courage, mais les vents étaient vraiment contraires ce soir », déplorait l’entraîneur français à BeIN Sports à la sortie du terrain.

Après sept médailles sur leurs huit dernières compétitions, les coéquipières d’Estelle Nze Minko, meilleure marqueuse française dimanche (quatre buts), subissent un coup d’arrêt, et devront compter sur un championnat du monde en Scandinavie, en décembre 2023, pour se replacer sur orbite en vue des JO à Paris en 2024.

La Norvège, en finale, a réussi à déjouer les plans du Danemark, qui avait réalisé presque le match parfait en menant 22-18 à 15 minutes de la fin, avant de céder dans les dix dernières minutes pour finalement s’incliner 25-27. Les Norvégiennes de Nora Mørk, sacrée meilleure joueuse du tournoi avec 50 réalisations, glanent une neuvième couronne continentale, la quatrième sur les cinq dernières éditions. Grâce à ce sacre, la Norvège a obtenu son ticket pour les Jeux olympiques de Paris 2024.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :