Ralentissement de l’inflation dans la zone euro en novembre, espoir d’une accalmie sur les taux

Publié le : 01/12/2022 – 13:04

Les Bourses asiatiques bondissent au lendemain du discours de Jerome Powell, le patron de la Réserve fédérale américaine (Fed), suivies dans le même élan par les Bourses européennes. Un regain d’espoir alors que l’inflation dans la zone euro ralentit en novembre. Cela concerne surtout l’énergie, dont les prix plafonnent à très haut niveau actuellement. Mais de là à dire que l’inflation a atteint son sommet et pourrait baisser à présent… C’est, en tout cas ce qu’espèrent les partisans d’une accalmie sur la remontée des taux par les banques centrales.

Publicité

En novembre, l’indice des prix à la consommation a décéléré à 10% en zone euro, contre 10,6% en octobre. Ce serait pourtant trop tôt pour crier victoire, prévient Christine Lagarde. La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) a même souligné qu’elle serait surprise de voir le pic de l’inflation atteint en octobre. Le resserrement monétaire de la BCE devrait donc se poursuivre. Le débat porte uniquement sur l’ampleur de la nouvelle hausse en décembre.

Flambée des prix encore forte

La lutte contre l’inflation est en effet loin d’être finie, souligne Jerome Powell. Pour le patron de la Réserve fédérale américaine, la flambée des prix est encore très forte aux États-Unis, mais les conditions économiques sont désormais réunies pour un atterrissage en douceur. La Fed devrait ralentir les hausses de taux pour ne pas risquer de plonger le pays dans la récession. 

Selon les spécialistes, d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique, les taux devront encore rester élevés pendant un certain temps afin que l’inflation puisse ralentir durablement. 

► À écouter aussi : Les Américains face à l’inflation


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :