INFO FRANCEINFO. L’hôpital André-Mignot du centre hospitalier de Versailles victime d’une cyberattaque

L’accueil des patients est limité et une cellule de crise a été ouverte. Par mesure de sécurité, le système informatique est coupé.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 04/12/2022 10:22 Mis à jour le 04/12/2022 11:20

Temps de lecture : 1 min.

L’hôpital André Mignot du centre hospitalier de Versailles, situé au Chesnay-Rocquencourt, dans les Yvelines, a été victime d’une cyberattaque samedi soir à 21 heures, révèle franceinfo dimanche 4 décembre.

Pour l’heure, la direction, contactée par franceinfo, précise avoir transféré deux patients et explique que l’accueil des patients est limité en raison de la cyberattaque. Par mesure de sécurité, le système informatique est coupé. Une cellule de crise, en lien avec les autorités, a par ailleurs été ouverte ce dimanche au centre hospitalier de Versailles-Le Chesnay. 

L’hôpital André Mignot regroupe les consultations et tous les services d’hospitalisation de court séjour et ambulatoire, avec près de 800 lits et 3 000 personnels. L’établissement est également le siège administratif, technique et logistique du Centre Hospitalier de Versailles.

Une attaque, comparable à celle du Centre hospitalier sud-franciliens (CHSF) de Corbeil-Essonnes, selon la direction jointe par franceinfo. La dernière cyberattaque d’ampleur d’un hôpital remonte en effet au mois d’août, avec l’attaque de l’hôpital de Corbeil-Essonnes. Le groupe de hackers russes LockBit 3.0, utilisant le rançongiciel Lockbit avait réclamé à l’hôpital une rançon de 10 millions de dollars. Les hackers avaient mis à exécution leurs menaces en divulguant des informations de santé des patients.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :