L’Iran exécute un deuxième homme impliqué dans les manifestations contre le pouvoir

Majidreza Rahnavard « a été condamné à mort le 29 novembre pour l’assassinat de deux agents de sécurité et pour avoir blessé quatre autres personnes », a annoncé l’agence de l’autorité judiciaire du pays.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 12/12/2022 07:25 Mis à jour le 12/12/2022 07:36

Temps de lecture : 1 min.

L’Iran a procédé, lundi 12 décembre, à une deuxième exécution liée aux manifestations qui secouent le pays depuis trois mois, a annoncé Mizan Online, l’agence de l’autorité judiciaire du pays.

>> Iran : le régime peut-il tomber ? Le débat du Talk franceinfo

« Majidreza Rahnavard, qui a été condamné à mort le 29 novembre pour l’assassinat 12 jours plus tôt à l’arme blanche de deux agents de sécurité et pour avoir blessé quatre autres personnes », a été exécuté en public à Machhad, précise l’agence. Il avait été arrêté le 19 novembre alors qu’il tentait de fuir le pays, selon Mizan Online.

L’Iran est confronté à des manifestations déclenchées par la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans décédée après son arrestation par la police des mœurs pour infraction au code vestimentaire strict de la République islamique. Plus de 2 000 personnes ont été inculpées, selon les chiffres officiels de la justice iranienne.

La première exécution avait eu lieu jeudi. Mohsen Shekari, 23 ans, avait été condamné à mort pour avoir bloqué une rue et blessé un paramilitaire au début des manifestations. L’annonce de son exécution avait provoqué de multiples condamnations à l’étranger ainsi que de la part de l’ONU.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :