A la Une

Ce que l’on sait de l’incendie d’un immeuble à Vaulx-en-Velin qui a fait au moins dix morts, dont cinq enfants

Les jeunes victimes étaient âgées de 3 à 15 ans, a précisé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, lors d’un point presse vendredi matin.

Un violent incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 décembre, à Vaulx-en-Velin (Rhône), dans la banlieue est de Lyon. Le sinistre a éclaté dans un immeuble d’habitation aux alentours de 3 heures du matin. « L’horreur vient de toucher notre commune voisine » a réagi le maire de Lyon, Grégory Doucet vendredi sur Twitter.  Franceinfo fait le point sur ce que l’on sait de ce drame.

>> Suivez les dernières informations sur l’incendie dans notre direct

L’alerte a été donnée à 3h12 du matin vendredi

Le feu s’est déclaré dans un immeuble de sept étages dans le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin, commune de près de 50 000 habitants située dans la métropole de Lyon. L’alerte a été donnée à 3h12 du matin, a précisé la préfecture du Rhône dans un communiqué. France3 Rhônes-Alpes a diffusé des images des véhicules de secours positionnés devant l’immeuble incendié.

Un bilan humain très lourd

L’incendie a fait au moins dix morts, dont cinq enfants, et quatorze blessés, dont « quatre en urgence absolue », a annoncé la préfecture tôt dans la matinée. Deux sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés lors de l’intervention, selon le point de situation de la préfecture  publié à 6h30. Les cinq enfants décédés dans l’incendie étaient âgés de 3 à 15 ans, a précisé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, lors d’un point presse. 

Le ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein, commente sur Twitter un « bilan provisoire [qui] fait froid dans le dos ». Il ajoute s’être entretenu avec la maire de la commune, Hélène Geoffroy, « pour l’assurer du soutien de l’Etat ».  « C’est un choc, le bilan est extrêmement grave », a réagi le ministre de l’Intérieur, qui se rend sur place vendredi matin, aux côtés d’Olivier Klein. Les membres du gouvernement sont attendus sur les lieux de l’incendie à 10h.

Un feu éteint, dont l’origine est encore inconnue

L’incendie est « désormais éteint », a précisé la préfecture vendredi matin. Le préfet a activé un centre opérationnel départemental et le plan « nombreuses victimes ». Selon la préfecture, 170 pompiers et 65 engins sont mobilisés. Un important périmètre de sécurité a été mis en place.

L’origine du feu est encore inconnue, a ajouté la préfecture. « L’incendie étant circonscrit, désormais, place à l’enquête », a déclaré Gérald Darmanin, qui précise que « plusieurs hypothèses »  sont évoquées. Des constatations sont en cours pour déterminer les causes du feu, selon un porte-parole de la préfecture sur place. Le ministre a également assuré s’être « entretenu avec le président de la République toute la nuit » sur la situation.


Continuer à lire sur le site France Info