Miss Guadeloupe, Indira Ampiot, est élue Miss France 2023

Elle succède à la francilienne Diane Leyre.

Miss Guadeloupe, Indira Ampiot, a été élue Miss France 2023, dans la nuit de samedi 17 décembre à dimanche 18 décembre, à Châteauroux (Indre). Elle succède ainsi Miss France 2022, la francilienne Diane Leyre. La première dauphine est miss Nord-Pas-de-Calais, Agathe Cauet. La deuxième dauphine est miss Franche-Comté, Marion Navarro. La troisième dauphine est miss Martinique, Axelle René. Miss Auvergne, Alissia Ladeveze, a terminé 4e dauphine. Présidé par l’acteur Francis Huster, le jury réunissait notamment la judokate Clarisse Agbegnenou, le chanteur Kendji Girac ou encore le producteur Dominique Besnehard.

Cette édition était par ailleurs la dernière de Sylvie Tellier, qui a quitté en août son poste de directrice du comité Miss France. Après 17 ans au sein de cette organisation, elle va « se consacrer à des projets entrepreneuriaux », avait annoncé le comité Miss France. Elle sera remplacée par Cindy Fabre, élue Miss France 2005.

Lors de la soirée, présentée en direct sur TF1 par Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier, plusieurs tableaux inspirés des grands succès du box office, comme Titanic ou Amélie Poulain, se sont succédé. Les 15 finalistes ont été annoncées lors d’une séquence à la façon des Oscars.

Le concours, réservé aux femmes d’une taille minimum d’1,70 mètre, fait l’objet d’un nombre croissant de critiques. Pour tenter d’y répondre, le concours a décidé cette année d’élargir ses critères de sélection. Si la taille minimum demeure, il est désormais ouvert à toutes les femmes de plus de 18 ans, sans limite d’âge, y compris mariées, avec ou sans enfants. Le concours est également ouvert aux femmes transgenres. Enfin, les tatouages visibles sont désormais autorisés.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :