A la Une

DIRECT. Coupe du monde : « Nous reviendrons », promet Kylian Mbappé après la défaite des Bleus face à l’Argentine

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #MONDIAL2022

16h05 : Plus d’un million de visiteurs se sont rendus au Qatar pendant le Mondial-2022, qui a commencé le 20 novembre et a terminé hier, et 3,4 millions de supporteurs ont assisté aux matches dans les stades, a annoncé la Fifa. L’agence de presse qatarie QNA a recensé 3 404 252 spectateurs.Il s’agit de la troisième meilleure affluence pour un Mondial derrière les Etats-Unis en 1994 (3 587 538) et le Brésil en 2014 (3 429 873).

15h55 : The 2022 World Cup will never be forgotten 🎉 https://t.co/UhXYQYX85s

15h55 : Le site d’actualités sportives américain Bleacher Report a publié son résumé en dessin animé de la Coupe du monde 2022. Cela dure trois minutes, c’est cocasse et à la fin, c’est l’Argentine de Lionel Messi qui gagne.

15h40 : J’ai fait les efforts et les erreurs qu’il fallait pour être là où je suis aujourd’hui et j’en suis fier ! J’ai écrit mon histoire et la nôtre prend fin. #Nueve https://t.co/7LYEzbpHEs

15h40 : Karim Benzema a publié un message énigmatique sur Twitter dans lequel on le voit portant le maillot de l’équipe de France avec le message suivant : « J’ai écrit mon histoire et la nôtre prend fin. » Il semble annoncer la fin de sa carrière internationale le jour de ses 35 ans.

14h37 : C’est la fin de notre débrief depuis Doha (où la nuit commence déjà à tomber). Pierre et moi sommes ravis d’avoir pu répondre à vos nombreuses questions. Il ne nous reste plus qu’à faire nos valises et rentrer en France. A bientôt sur franceinfo !

14h32 : En faisant revêtir à Leo Messi un manteau traditionnel arabe (« un bisht ») le pays hôte de la Coupe du Monde de la FIFA, le Qatar, a voulu pleinement être associé à la victoire de l’Argentine, à travers une image qui fera le tour du monde 🇶🇦🏆🇦🇷

14h32 : @Isa Alors techniquement, il s’agit d’un « bisht », un vêtement traditionnel qatarien réservé aux grandes occasions. C’est un peu l’équivalent de la légion d’honneur en France, quand c’est l’émir qui vous le remet, c’est en récompense de vos exploits.

14h32 : J’aurais adoré que la France gagne hier. Cependant, je n’aurais pas du tout aimé voir Hugo Lloris avec la robe qatarienne sur le dos, comme cela a été le cas pour Messi. Des réactions par rapport à ce geste étonnant de l’émir Al Thani?

14h28 : @déséquilibre C’est à la fois culturel et structurel. Je m’explique. Culturellement, les supporters français se déplacent moins que les Argentins, ou encore les Néerlandais ou les Anglais en Europe. On a rencontré des fans de l’Albiceleste qui se sont lourdement endettés pour vivre le bonheur d’une troisième étoile. Et structurel parce que la FFF n’organise pas des distributions de billets (comme le Maroc), n’organise pas de pont aérien entre le pays hôte et la France et n’invite pas des supporters bouillants pour mettre l’ambiance (comme le Qatar).

14h25 : Bonjour. Merci pour vos réponses éclairantes. Je m’interroge sur le si faible nombre de supporters français par rapport aux Argentins ? Une question de réservation des fédérations ? La FIFA encore et toujours ? Merci par avance. Bon retour.

14h26 : Ce n’est malheureusement pas la première fois que ça arrive, @brouillard : après l’élimination de l’équipe de France contre la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro l’an dernier, plusieurs messages de haine avaient visé les joueurs tricolores sur les réseaux sociaux. Une enquête avait d’ailleurs été ouverte quelques jours plus tard. Et un internaute avait fini par être condamné pour injure raciste envers Kylian Mbappé.

14h23 : En revanche, @brouillard, d’autres joueurs de l’équipe de France ont désactivé les commentaires de leurs comptes Instagram face au déferlement de haine après la défaite d’hier. C’est notamment le cas d’Aurélien Tchouameni (qui a raté son tir au but) et de Randal Kolo Muani (qui avait une balle de match au bout du pied).

14h18 : C’est délicat de tirer des conclusions sur les rapports de force entre continents après une édition, mais le prochain format du Mondial, à 48 équipes, va offrir plus de places aux sélections africaines et asiatiques, notamment.

Ce qui est sûr, c’est que mis à part le pays hôte, aucune sélection n’est passée à côté de son Mondial, et que des équipes comme l’Arabie Saoudite ou le Ghana n’auraient pas déparé en 8e de finale. De là à ce que ça génère des vocations… au Qatar, nous n’avons vu aucun terrain de foot de quartier, pas sûr que le nombre de pratiquants bondisse dans un pays gangrené par l’obésité.

14h18 : Bonjour, sans doute trop tôt mais quel bilan pour la ´région ‘ ? C’était le premier mondial et grand événement international dans cette région. Verra t on une nouvelle génération de footballeur du middle east ?

14h17 : Vous n’êtes pas le seul, @brouillard, à nous poser la question. Et c’est faux pour une simple et bonne raison : le gardien des Bleus n’est pas présent sur les réseaux sociaux. Il a toujours répété que ce n’est pas quelque chose avec lequel il se sentait confortable.

14h15 : C’est vrai que Hugo Lloris a dû fermer son compte Instagram ? Vous savez pourquoi ?

14h11 : @Eula On en a parlé dans notre article sur la sécurité de cette Coupe du monde un rien aseptisée. Une partie du public, notamment féminin, s’est senti plus en sécurité dans ce Mondial où il n’y a pas eu de débordement majeur. Même des supporters de nombreux pays, des Anglais, des Néerlandais etc., nous ont dit que ça ne leur manquait pas trop dans l’enceinte du stade. Reste à savoir si Budweiser, un des sponsors principaux de la Fifa, s’y retrouve.

14h11 : Autre point, n’était-ce finalement pas une bonne nouvelle que l’alcool ne soit pas vendu dans les stades ? Cela a-t-il changé quelque chose à l’ambiance ?

14h07 : @Chacha On avait beaucoup lu sur l’émirat avant de venir, on avait dû signer pour obtenir notre accréditation un document stipulant qu’on n’avait pas le droit de prendre des photos ou de filmer une floppée de lieux (privés, de culte, les frontières, etc…) et au final, nous n’avons eu aucun problème… sauf une fois. A la sortie du match Pays-Bas-Etats-Unis, en 8e, nous avons vu une femme se faire plaquer au sol par des policiers, en nombre. Nous avons tenté de filmer mais en avons été empêchés par des policiers qui nous ont indiqué la sortie sans ménagement. Des confrères d’un autre média ont aussi les policiers sur le dos quand ils ont filmé des situations confuses autour des matchs du Maroc. Le Qatar tenait à faire passer le message qu’il n’y avait pas d’incident.

En revanche, par exemple, nous n’avons reçu aucune pression pour notre reportage dans la cité industrielle.

14h07 : Avez-vous eu des sujets qui ne pouvaient pas être traités au Qatar sous peine de sanctions ?

14h13 : @Phil : pour ceux qui n’ont pas suivi, le stade 974, c’est celui qui a été construit avec des conteneurs juste le temps du Mondial, c’est celui où s’est joué le France-Danemark.

L’enceinte a déjà commencé à être démontée. Il y a plusieurs pistes pour les conteneurs : ils pourraient notamment partir en Uruguay étant donné que le pays est candidat pour accueillir le Mondial 2030 avec l’Argentine, le Chili et le Paraguay.

(RAPHAEL GODET)

14h05 : Que va devenir le stade 974, le seul stade provisoire, qui devait être démonté et offert à un pays ?

14h02 : Voici le point sur l’actualité.

Plus de 190 Etats ont approuvé un accord historique qui vise notamment à protéger 30% de la planète d’ici 2030. Aires protégées, pesticides, aides financières… Voici ce qu’il faut retenir de ce texte.

• Au lendemain de leur défaite face à l’Argentine, les Bleus rentrent en France. Et finalement,il y aura bien un rassemblement place de la Concorde à Paris en fin de journée, contrairement à ce qu’avait annoncé Noël Le Graët. Suivez notre direct.

• Kiev a été attaquée par des drones ce matin, a annoncé l’administration militaire de la capitale ukrainienne. Cette dernière exhorte la population à se tenir prête à se mettre à l’abri. Suivez notre direct.

La Haute Autorité de santé (HAS) recommande d’élargir dès aujourd’hui la vaccination contre la Covid-19 aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans révolus à risque de forme grave de la maladie et de décès.

14h09 : On prend l’avion demain matin, @Isa, vous saurez tout, et on a hâte de rentrer ! D’un point de vue de l’intérêt du public, ce Mondial n’a pas été boycotté par les supporters, même si les tarifs démentiels en vigueur ont attiré une autre population, plus CSP+. La localisation de ce Mondial a aussi permis à une autre population, venue du Golfe, du sous-continent indien, d’investir en masse ce Mondial. Le boycott et les audiences télé en berne sont surtout concentrés en Europe.

PS : il paraît qu’il fait très froid en France, alors qu’ici on a encore un solide 25°C en plein hiver. Je crois que le choc thermique va être rude.

14h01 : Bonjour Pierre et Raphaël et merci pour ces quatre semaines sur place et encore aujourd’hui. Quelques questions:- n’êtes vous pas pressés de rentrer au bout d’un mois là-bas? Comment vous êtes-vous « acclimatés », non seulement à la climatisation à tout va ;-), mais plus sérieusement à la vie là-bas?- et finalement, ce Mondial a-t-il été boycotté ou pas? Je n’en ai pas l’impression (à part peut-être les Allemands, mauvaises audiences TV ici)

13h57 : @Pommecannelle46 Certes, pour cette Coupe du monde, c’est exacerbé, mais quand vous pensez rétrospectivement à nombre de grandes compétitions internationales, les JO de Sotchi et leur gabegie écologique, les Jeux de Pékin dans une ville où il ne neige pas, les scandales de corruption pour l’attribution du Mondial à une échelle industrielle au début du XXIe siècle, et avant ça, les coups tordus au sein du CIO et de la Fifa… Cela fait un petit moment que la morale et l’éthique sont mises entre parenthèses pour l’attribution des grandes compétitions sportives, parfois même pour leur déroulement.

13h57 : La morale et l’éthique sont les grandes perdantes de ce Mondial.

13h54 : @Jim : sachez aussi que les ONG, dont Amnesty International et Human Rights Watch, prévoient de retourner sur place prochainement. Elles vont continuer de « mettre la pression » sur le Qatar et la Fifa pour obtenir le fameux fonds spécial d’indemnisation de 440 millions de dollars, destiné aux ouvriers qui ont construit les infrastructures du Mondial.

13h58 : @Jim : c’est une volonté de notre part, à Pierre et moi. Nous allons continuer d’échanger avec eux. Beaucoup ont peur de « l’après Coupe du monde » qui commence. Je pense notamment à Moses qui me racontait dans ce reportage que son salaire de décembre allait déjà diminuer. On s’est encore écrit hier soir après la finale.

13h52 : Allez-vous rester en contact avec les travailleurs migrants ?

13h49 : La Fifa est également plutôt passée entre les gouttes – un de ses membres nous l’a confié en off en fin de tournoi. Tout juste Gianni Infantino, dont la réélection l’an prochain est assurée, s’est engagé à mettre sur pied avec l’Organisation internationale du travail un protocole pour s’assurer que les pays candidats respectent un minimum les droits humains et sociaux. Pas de fonds d’indemnisation pour les familles des travailleurs migrants, et des bénéfices records dans la poche de la Fifa.

13h48 : Le Qatar a certes,  »gagné » en évitant la pression des équipes sur les droits humains mais c’est surtout la FIFA qui l’a aidé en menacant les équipes de sanctions. Elle est devenue complice du Qatar avec ces menaces de sanctions.

13h45 : @lea Nous n’avons pas enquêté sur le sujet, mais sachez que la prostitution ne se cache pas beaucoup au Qatar. Allez dans certains bars ou certaines boîtes de nuit, toujours situées dans les grands hôtels internationaux, et vous n’aurez pas à chercher loin pour en trouver.

En revanche, en ce qui concerne les travailleurs résidant dans l’Industrial Area (40 km², 99,1% d’hommes), nous n’avons pas la réponse.

14h05 : Bonjour. Sujet délicat dont vous n’avez peut-être pas la réponse. Dans un pays où 80% de la population est un travailleur émigré seul loin de sa famille, il doit bien exister des réseaux de prostitution organisée ou clandestine ? Voir même de la prostitution VIP pour les riches qatariens ? Avez-vous pu savoir ce qu’il en est ?

13h44 : En effet , certains ont peut-être mis la charrue avant les Bleus (vous l’avez ?). Comme ce Montpelliérain qui s’est déjà fait déjà tatouer la troisième étoile des Bleus. Mais il a une solution : « Je me ferai tatouer une croix pour barrer la troisième étoile si jamais… », a-t-il prévenu dans Midi-Libre.

13h42 : Et les mecs qui s’étaient déjà fait tatouer une troisième étoile ?! Mort de rire

13h41 : : il y a quelques jours, Nike a fait une boulette en mettant en vente par erreur sur son site officiel le maillot français griffé d’une troisième étoile. Mais concrètement, la fabrication n’a pas été lancée. Il faut savoir que les marques ont toujours du mal à gérer avec les éliminations et les victoires. Souvenez-vous : après la victoire de la France en 2018, il avait fallu attendre plusieurs semaines avant de pouvoir se procurer facilement un maillot des Bleus avec deux étoiles.

13h40 : Est-ce que des maillots avec 3 étoiles avaient été prévus par les équipementiers ? Si oui, que vont-ils en faire ? Des promos à venir ?

14h03 : Vous tombez bien @Chacha, nous avons précisément réalisé notre dernier reportage sur ce sujet précis, en nous intéressant au cas du stade d’Al-Bayt, le seul qui n’est pas situé à Doha mais à Al-Khor, à 50 km au nord de la capitale. Le stade fait 60 000 places dans une ville plus petite et dont le club attire, les bons jours, 500 personnes. Mais ce n’est pas comme ça que raisonnent les autorités qatariennes. Pour elles, c’est un enjeu d’image, de rayonnement, mais pas un enjeu économique.

(ASTRID AMADIEU / FRANCEINFO)

13h39 : Que deviendront les stades et toutes les structures après ce Mondial ?

14h02 : Des répétitions générales de gestion des flux de supporters avaient été planifiées plusieurs mois avant le Mondial, et s’étaient avérées catastrophique. Pendant tout le mois de la compétition, il n’y pas eu de problème dans la gestion des fans… sauf hier, où l’unique ligne de métro pour accéder à Lusail, quartier très excentré de Doha, a été saturée. C’est le premier couac logistique du pays organisateur.

On pourrait aussi dire qu’en ne cédant pas un pouce de terrain aux ONG sur le terrain des droits humains pendant la compétition, et malgré la pression de certaines équipes, le Qatar s’en est aussi plutôt bien tiré. Ce qui fait craindre aux ONG que ce « succès » ne donne des idées à l’Arabie saoudite, candidate à l’organisation du Mondial-2030.

13h36 : Est-ce que selon vous il y a un point sur lequel le Qatar s’en est mieux tiré que prévu ?

14h00 : @Wappi Le tout n’est pas d’inventer un hymne vainqueur, mais il y a souvent un gouffre entre ce que l’organisateur propose et ce que le public adopte. Vous souvenez vous que la chanson officielle de France 98 était chantée par Axelle Red et Youssou N’Dour ? Après, il y a un panel de chansons fédératrices (et pas trop compliquées pour être reprises dans un stade). On a beaucoup entendu Gala et Freed from desire, mais le I like to move it, move it, a été l’un des tubes de ce Mondial vu d’ici, avec le duo Reel 2 Real qui est venu l’interpréter en live à la mi-temps des deux demi-finales.

[embedded content]

14h00 : Au moins les Argentins chantent dans leur langue contrairement aux Français à croire que même là on est pas capable d’inventer un hymne vainqueur.

13h59 : @oliv : historiquement, c’est vrai que la France travaille peu l’exercice des tirs au but, contrairement à l’Angleterre par exemple. Didier Deschamps, qui n’aime pas travailler les penalties à l’entraînement, a toujours parlé de « loterie ». Mais une « loterie » qui coûte cher : les Bleus ont perdu deux fois en finale de Coupe du monde (hier et en 2006), et deux fois aux tirs au but.

13h31 : Allez c’est toujours la faute à autrui pour une défaite. Et les joueurs qui ratent leur tirs au but ? On en parle ? C’est tellement facile d’attribuer des notes. Honte

13h32 : @d0m Figurez-vous que quand nous sommes partis du stade de Lusail, vers 1h30 heure locale, plus de trois heures après la fin du match, on s’est retrouvés au milieu d’une mer de supporters argentins qui venaient de tirer un feu d’artifice près du stade et s’apprêtaient à prendre le métro. La ferveur, clairement, était de leur côté, alors que les fans tricolores ont rapidement quitté le stade. De ce point de vue-là, ils ont largement gagné la Coupe du monde.

13h32 : Bonjour. Sera-t-il possible d’avoir l’avis (tout à fait) subjectif de vos collègues sur place ? Savoir leurs ressentis sur cette ferveur footballistique et les à-côtés ? Merci 🙂

13h34 : @Club med On n’était pas tout à fait en vacances 🙂 Ces cinq semaines sur place nous ont permis de confronter ce que nous pensions vu d’Europe à la réalité. Ne serait-ce que vis à vis des Qatariens, qu’on avait très peu entendus avant le Mondial : nous avons passé une soirée foot chez eux (en plus d’en interroger beaucoup autour des stades) et nous nous sommes heurtés à leur discours très pro-clim dans notre papier sur le changement climatique.

En d’autres termes, on a beaucoup appris durant ce séjour, oui.


Continuer à lire sur le site France Info