A la Une

Inflation : quand les marques disparaissent des rayons des supermarchés

Publié le 19/12/2022 20:46 Mis à jour le 19/12/2022 20:46

Inflation : quand les marques disparaissent des rayons des supermarchés
Article rédigé par

C. Verove, J. Pelletier, D. Da Meda, M. DumasFrance 2

France Télévisions

Certains produits, victimes collatérales de l’inflation, disparaissent des rayons des supermarchés. Pourquoi fabricants et distributeurs ont de plus en plus de mal à s’accorder ? Enquête sur le déréférencement.

Dans un supermarché, certains clients ont beau chercher, il manque parfois quelques produits. « Des gâteaux, du beurre que je prends d’habitude que je ne trouve plus », énumère une femme. Dans ce magasin, la variété de produits est en baisse. Le rayon bio compte 30% de références en moins depuis six mois. Certains marques, devenues trop chères pour le distributeur, sont sorties des rayons : c’est ce qui s’appelle le déréférencement. 

« Pour la défense du pouvoir d’achat », explique Jason Gaulupeau, le directeur du supermarché. Les producteurs, eux, redoutent de témoigner. Joint par téléphone, un maraîcher a vu plusieurs tonnes de légumes disparaitre de la grande distribution, et doit pour les écouler casser les prix. Le déréférencement a en réalité des conséquences négatives sur les deux parties. « Ça fait toujours un peu de mal aux deux. C’est pour ça que ça doit quand même être considéré comme la dernier alternative », observe Laurent Plantevin, expert en négociations commerciales.


Continuer à lire sur le site France Info