A la Une

Rugby : Bernard Laporte reste président de la Fédération française mais se met en retrait « à titre provisoire »

Bernard Laporte proposera sa mise en retrait à la ministre des Sports, jeudi, et son remplacement provisoire par un président-délégué.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 19/12/2022 20:34 Mis à jour le 19/12/2022 20:34

Temps de lecture : 1 min.

Condamné à deux ans de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende pour corruption, il y a six jours, Bernard Laporte va « se mettre en retrait à titre provisoire » de ses fonctions de président de la Fédération française de rugby (FFR), a annoncé cette dernière, lundi 19 décembre.

Cela « implique notamment que le président ne participera plus aux différentes instances décisionnelles de la Fédération française de rugby (Bureau Fédéral et Comité Directeur) et ne signera plus aucun engagement au titre de la FFR », précise le communiqué, bien que Bernard Laporte « demeure président ».

L’ancien sélectionneur du XV de France, qui « a fait part au Bureau fédéral de sa volonté de suivre ‘à la lettre’ l’injonction du Comité d’éthique de la FFR », proposera sa mise en retrait, jeudi, à la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra. « La désignation d’un président-délégué (…) interviendra alors en lieu et place du président jusqu’à décision pénale définitive », est-il encore indiqué.

Depuis sa condamnation, l’étau se resserre autour de Bernard Laporte, qui a quitté « temporairement et volontairement », ses fonctions de vice-président de World Rugby, alors que la Ligue nationale de rugby (LNR) a réclamé de nouvelles élections à la tête de la FFR.


Continuer à lire sur le site France Info